La tachycardie ventriculaire expliquée en vidéo

Vidéo publiée le 19/08/2010 - 16h57 et mise à jour par Blausen (Collectif) le 12/07/2016 - 10h08
-A +A

Le cœur est un muscle qui se contracte selon un rythme régulier pendant toute la durée de notre vie. Chaque battement est stimulé par un signal électrique généré par le système de conduction du cœur. Un cœur normal bat 60 à 100 fois par minute. Parfois, suite à un problème au niveau du système de conduction, le cœur bat trop rapidement, trop lentement, ou encore de manière anarchique et irrégulière. Un examen dénommé électrocardiogramme, ou ECG, permet de mesurer et d'enregistrer l'activité électrique du cœur.

Dans un battement cardiaque normal, le signal électrique emprunte un trajet spécifique à travers le cœur. Le signal électrique démarre normalement dans le nœud sinusal de Keith et Flack, ou nœud sino-auriculaire (SA), situé dans l'oreillette droite, excitant les fibres musculaires sur son passage. Le nœud sino-auriculaire déclenche la contraction des oreillettes, ce qui provoque le passage du sang dans les ventricules. Le signal électrique se propage ensuite à travers le nœud d'Aschoff-Tawara, ou nœud auriculo-ventriculaire (AV), pour atteindre enfin les ventricules. Ce signal déclenche alors la contraction des ventricules, activant la pompe cardiaque pour envoyer le sang dans les poumons et dans le corps.

La tachycardie est un type d'arythmie, ou d'anomalie du rythme cardiaque, dans laquelle le cœur bat plus de 100 fois par minute. Il existe de nombreux types de tachycardie, mais la forme la plus courante et la plus grave est la tachycardie ventriculaire.

La tachycardie ventriculaire se produit lorsque l'activité électrique du coeur démarre dans les ventricules plutôt que dans le nœud sino-auriculaire. Dans ce cas, les ventricules battent plus vite que les oreillettes. Les contractions rythmiques normales, précises, entre les oreillettes et les ventricules sont interrompues, entraînant une interruption de la circulation sanguine vers le cœur et vers le corps.

La tachycardie se manifeste par des symptômes tels qu'une une sensation de faiblesse et des évanouissements en raison de l'interruption de la circulation sanguine vers le cerveau. Elle peut être provoquée par de nombreux facteurs, notamment par un effort physique et le surmenage. Toutefois, une tachycardie peut entraîner des lésions si elle est prolongée et persistante, et si la cause sous-jacente n'est pas traitée.

Le traitement de la tachycardie est médicamenteux et/ou chirurgical. Dans certains cas, un défibrillateur implantable peut être inséré dans le thorax du patient afin de réguler le rythme cardiaque.

Vidéo initialement mise en ligne le 19/08/2010 - 16h57 et mise à jour par Blausen (Collectif) le 12/07/2016 - 10h08
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB