Tabagisme passif : Fumer nuit gravement à la santé... de votre animal

Mise à jour par Anne Pensis, vétérinaire le 22/05/2015 - 17h07
-A +A

Protéger la santé de votre chien ou de votre chat, c'est une bonne raison supplémentaire pour arrêter de fumer ! En effet, en inhalant la fumée et en avalant ses toxiques déposés sur leur pelage, les animaux de compagnie sont aussi des victimes du tabac !

PUB

Chiens et chats fumeurs passifs...

Fumer nuit gravement à votre santé… et à celle de vos animaux ! La fumée irrite l'appareil respiratoire et transporte un grand nombre de substances toxiques et cancérigènes dans l'organisme du fumeur et de ses proches humains… et animaux.
En effet, en vivant à vos côtés quotidiennement, votre chien et votre chat est victime de vos habitudes de fumeur. Il inhale non seulement les composés toxiques et cancérigènes tels que les hydrocarbures aromatiques polycycliques et la nitrosamine, et en outre, il ingère ces substances chimiques lors de sa toilette quotidienne.
Suite à des expositions répétées et prolongées à la fumée de cigarette, la gorge, la trachée et les bronches de votre chien ou chat peuvent être le siège d'inflammation se traduisant par une toux chronique, douloureuse et fatigante. La bronchite chronique peut s'étendre jusqu'au poumon et votre ami peut alors développer une pneumonie.
Mais ces effets néfastes sur la santé de l'animal fumeur passif ne sont pas les seuls à mettre sa vie en péril. En effet, les toxiques véhiculés par la cigarette semblent être responsables du développement de cancers du museau, de la gorge et des poumons chez les chiens. Les chats ne sont malheureusement pas en reste, car en plus des troubles respiratoires causés par la cigarette, il semblerait que cette dernière augmente la probabilité de lymphome, une tumeur maligne fréquente chez les chats et limitant très fortement leur espérance de vie.

Le tabagisme passif canin et félin : une réalité !

Depuis plusieurs années, les scientifiques s'intéressent à ce phénomène de tabagisme passif qui abîme la santé des animaux de compagnie partageant le quotidien des fumeurs.
Ainsi, une étude menée il y a une dizaine d'année a permis d'établir un lien entre l'habitude, pour les chiens et les chats, de vivre avec un fumeur et l'augmentation du risque de cancer du poumon. Une autre étude a également révélé que les chiens à museau long tels que les colleys et les bergers sont des races plus sujettes au cancer des voies nasales pour une exposition à la fumée de cigarette de durée égale. Un chien au long nez vivant avec un propriétaire fumeur a deux fois plus de chance de développer un cancer du nez qu'un animal vivant avec un non-fumeur. Le cancer des poumons affecterait quant à lui plus fréquemment les chiens à face courte (carlin…) vivant avec des fumeurs. Enfin, le lymphome félin compte parmi les cancers les plus fréquents chez le chat. Il est essentiellement d'origine virale (virus de la leucose féline et FIV). Lors d'une étude entreprise par une université vétérinaire américaine, il a été montré chez les chats participants que parmi divers facteurs favorisant le développement de cancer, seule la fumée de cigarette était significativement corrélée à l'apparition de lymphome. Les félins vivant avec un fumeur auraient ainsi 2 à 3 fois plus de chance de développer un lymphome qu'un chat vivant auprès de non-fumeurs.

Initialement publié par Anne Pensis, vétérinaire le 16/03/2009 - 00h00 et mis à jour par Anne Pensis, vétérinaire le 22/05/2015 - 17h07

Roza, MR et al., Nicotine Tob Res.2007 Nov;9(11):1171-6. Jelinek, F. et al., J Comp Pathol. 2012 Aug-Oct;147(2-3):177-80. doi: 10.1016/j.jcpa.2011.11.200. Epub 2012 Jan 30.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Vie en appartement : une vie de chat ? Mis à jour le 11/04/2006 - 00h00

Vous habitez un appartement et votre chat n'a pas accès à l'extérieur ? Cette situation sera en général plus facile à vivre si votre petit félin a été habitué à ce mode de vie dès son plus jeune âge et si vous enrichissez son environnement.

Plus d'articles