Syndrome des ovaires polykystiques

Mise à jour par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 12/03/2013 - 10h53
-A +A

Le syndrome des ovaires polykystiques est d'abord un syndrome, donc un ensemble de signes différents: acné, pilosité, troubles des règles, kystes aux ovaires et autres encore.

C'est une cause fréquente d'infertilité, qui est souvent associée au surpoids.

PUB

Le syndrome des ovaires polykystiques est bien différent du simple kyste

Un kyste de l'ovaire correspond à une petite poche, remplie d'une sorte de mucus. Ils sont fréquents mais bénins et disparaissent spontanément, sans nécessiter de traitement.

En revanche, le syndrome des ovaires polykystiques est une maladie chronique caractérisée par un déséquilibre hormonal.

Il est fréquent et expliquerait plus de 70% des infertilités.

Ce syndrome se traduit par la présence sur les ovaires de multiples kystes durs, des troubles des règles, d'une pilosité abondante, de l'acné, d'une stérilité, etc.

Définition du syndrome des ovaires polykystiques (Consensus de Rotterdam, 2003)

  • Ovaire polykystiques à l'échographie: plus de 12 kystes de 2 à 9 mm sur au moins un des ovaires)

  • Règles peu fréquentes (moins de 8 cycles par an) ou absence de règles.

  • Taux élevé d'androgène (hormone sexuelle masculine) et/ou manifestations cliniques (pilosité abondante, acné…).

Initialement publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 26/08/2008 - 00h00 et mis à jour par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 12/03/2013 - 10h53

Le Quotidien du médecin, FMC, 31 mars 2008.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Du kyste ovarien... au cancer de l'ovaire Publié le 01/08/2016 - 15h28

Le kyste ovarien est une tumeur généralement bénigne. Mais lorsqu'elle se révèle maligne, c'est un cancer de l'ovaire . Si les kystes sont fréquents, heureusement les tumeurs cancéreuses sont rares.

Plus d'articles