Le syndrome de l'intestin irritable : sachez différencier les fibres solubles et insolubles

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 07/02/2017 - 11h46
-A +A

PUB

Les autres composantes du régime alimentaire en cas de syndrome de l'intestin irritable

  • Réduire les matières grasses car elles favorisent les mouvements intestinaux.
  • Limiter les aliments qui fermentent : légumineuses (lentille, haricot, pois...), famille des choux (chou, brocoli, navet, chou-fleur, de Bruxelles...).
  • Éviter les aliments irritants pour l'intestin : légumes crus, framboise, kiwi, fruits de la passion, jus d'orange, jus de tomate, jus de pamplemousse, café, thé, alcool, chocolat noir, poivre, curcuma, gingembre, moutarde, coriandre, cumin, aneth, etc.
  • Boire beaucoup d'eau.
  • Faire des repas à heures régulières.

Combien de temps dure le régime anti-syndrome de l'intestin irritable ?

Il est recommandé de suivre un tel régime alimentaire durant environ un mois et ensuite de réintroduire progressivement les aliments écartés ou limités. De cette façon, il est possible de repérer les quelques aliments qui se révèlent les plus irritants pour vous. Ce sont ceux-là précisément que vous serez amené à limiter à plus long terme.

 

Initialement publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 18/01/2010 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 07/02/2017 - 11h46

Heizer, W. et coll., "The Role of Diet in Symptoms of Irritable Bowel Syndrome in Adults: A Narrative Review", J. Am. Diet. Assoc., 109: 1204-1214, 2009.

Notez cet article
PUB