• rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    4 avis
  • Consultations (4864)
  • Commentaires (0)

Syndrome du canal carpien

Il est tout à fait normal d'avoir la main engourdie, c'est-à-dire lourde, insensible et difficile à mouvoir, après avoir gardé une même position pendant un certain temps, comme quand on a dormi avec une main repliée sous soi. Lorsqu'on se lève, on libère le nerf comprimé, le sang se remet à circuler normalement et l'engourdissement disparaît en quelques secondes. Toutefois, d'autres problèmes peuvent causer des engourdissements plus sérieux de la main : mauvaise circulation sanguine chronique, différentes formes d'arthrite et de sclérose, diabète, fracture des os du poignet et syndrome du canal carpien.

Le canal (ou tunnel) carpien est un conduit situé dans le poignet et par lequel passent huit tendons ainsi que le nerf médian, un nerf qui part du cou, passe par l'aisselle et descend le long du bras jusque dans la main. Ce nerf a notamment pour fonction d'assurer la sensibilité de la région palmaire (la paume de la main), du pouce, de l'index, du majeur et de la moitié de l'annulaire.

Le syndrome du canal carpien se décrit comme la compression du nerf médian. Cette compression bloque la circulation sanguine, de sorte que le nerf ne peut plus assumer ses fonctions normalement. À moins d'une intervention chirurgicale, le nerf ne se "décoince" pas tout seul. À long terme (entre deux et cinq ans), la compression du nerf médian risque d'atrophier le muscle qui se trouve à la base du pouce (et qui s'appelle l'éminence thénar), ce qui se traduit par une perte de la force du pouce. C'est malheureusement un processus irréversible et qui passe souvent inaperçu (la douleur est mise sur le compte des rhumatismes ou de l'arthrite, par exemple).

La progression des symptômes du syndrome du canal carpien se traduit de la façon suivante :

  • engourdissement de plus en plus prononcé de la main (lourdeur, insensibilité et difficulté à la mouvoir) ;
  • apparition de crampes ;
  • faiblesse et la perte graduelle de la dextérité (difficulté à tenir un crayon ou un objet, à serrer la main) ;
  • douleur qui peut se propager dans tout le bras, dans l'épaule et parfois dans le cou lorsqu'on utilise la main (pour écrire, conduire, tricoter, etc.) ;
  • engourdissement permanent qui s'installe ;
  • douleur aiguë dans la main, qui réveille la nuit.


Article publié par le 06/09/2001

Sources : Guide familial des maladies publié sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Média, 2001

Cette fiche fait partie du guide Guide Symptômes et maladies, rubrique Os, Articulation, Muscle

Trouvez-vous cet article intéressant ?
 
intervenez sur e-santé
Prévisualisation

*Saisie obligatoire pour envoyer

Informatique et libertés

VOTRE COMMUNAUTÉ TMS

Participez aux dernières discussions mises en ligne

Index ArchivesIndex alphabétiqueIndex des recettesIndex top recherche
Les services