Surveiller la vue de son enfant

Mise à jour le 15/12/2010 - 11h07
-A +A

PUB

Examen après instillation de collyres qui dilatent la pupille

L'examen ophtalmologique de l'enfant nécessite souvent de dilater les pupilles par des collyres. Certains sont mis dans les yeux pendant quelques jours (l'atropine), d'autres dans l'heure précédant la consultation. Le choix du collyre dépend de chaque cas. Il faut respecter leurs précautions d'emploi. Ils provoquent une vision floue, qui dure selon le produit de quelques heures à plusieurs jours. Le but est de savoir si l'enfant a besoin de lunettes, et d'analyser précisément l'œil (fond d'œil…).

Correction optique

A partir de quel âge ? Si nécessaire, on peut équiper un enfant en lunettes dès le plus jeune âge. Il existe des montures conçues pour les bébés et des moyens pour les maintenir en place, adaptés par l'opticien. Quand prescrire des lunettes chez un enfant ? Beaucoup de circonstances nécessitent la port de lunettes chez l'enfant, mais certains défauts visuels ne doivent être corrigés que partiellement, ou pas du tout s'ils sont légers. En général, les lunettes sont prescrites si le défaut visuel est important ou entraîne des symptômes (maux de tête, fatigue visuelle…) ou risque de perturber le développement visuel de l'enfant. Parfois une surveillance régulière suffit. Ces décisions, prises par l'ophtalmologiste, sont expliquées aux parents et à l'enfant. Peut-on prescrire des lentilles chez l'enfant ? Un enfant, même bébé, peut porter des lentilles. On les réserve à certains cas, et la surveillance est stricte pour éviter les complications ou la perte de la lentille. Certains très jeunes opérés de cataracte congénitale en sont équipés avant leur sortie de l'hôpital, pour remplacer le cristallin qui a été enlevé.

Initialement publié le 10/12/2001 - 01h00 et mis à jour le 15/12/2010 - 11h07
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB