Surveillance biologique d'un diabète

Mise à jour le 17/11/2008 - 01h00
-A +A

PUB

Qu'est-ce que le diabète ?

Le diabète sucré est une maladie caractérisée par une augmentation du taux de sucre dans le sang (glycémie). Cette augmentation prolongée de la glycémie est à l'origine d'un grand nombre de complications, concernant différents organes (œil, cœur, peau, etc).Il existe deux types de diabètes, de mécanismes différents : le diabète insulino-dépendant (DID) et le diabète non insulino-dépendant (DNID). Dans le premier cas, le traitement repose sur des injections d'insuline, dans l'autre, sur la prise orale de médicaments dits « anti-diabétiques oraux ». L'objectif du traitement du diabète est d'obtenir un taux de glycémie aussi proche de la normale que possible.

Pourquoi une surveillance biologique du diabète ?

La surveillance biologique du diabète est un élément essentiel de la prise en charge médicale d'un patient diabétique. L'objectif du traitement est en effet d'obtenir un taux de glycémie le plus proche de la normale, tout en évitant des variations importantes de son taux. Le bilan biologique spécifique du diabète a donc pour objectif de vérifier le bon contrôle glycémique du diabète, qui peut être apprécié à l'aide de différents paramètres.Des dosages biologiques recherchent aussi la présence d'autres facteurs de risque de maladie cardiovasculaire associés au diabète. Selon la coexistence d'autres facteurs, les objectifs thérapeutiques sont en effet variables.Enfin, des dosages moins spécifiques visent à s'assurer du retentissement du diabète sur l'organisme (notamment la fonction du rein peut être appréciée par la biologie) associés au diabète.

Initialement publié le 01/06/2001 - 02h00 et mis à jour le 17/11/2008 - 01h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Diabète de type 2 : l'insuline inhalée est efficace Mis à jour le 15/08/2006 - 00h00

L'équilibre glycémique est essentiel dans le traitement du diabète de type 2 non insulino-dépendant. En cas d'échec, si les antidiabétiques oraux s'avèrent insuffisants, il est nécessaire de recourir à des injections sous-cutanées d'insuline. Face à...

Plus d'articles