Surpoids: deux périodes clés durant l'enfance

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 15/01/2013 - 10h11
-A +A

On sait aujourd'hui qu'un gain de poids trop rapide dans les premières années de vie est associé à un état d'obésité à l'âge adulte.

Toutefois, les "fenêtres d'âge" critiques pour ce développement restent mal connues. Des chercheurs francais auraient élucidé une partie du mystère.

PUB

Mieux connaître les causes de l'obésité infantile

Alors que le surpoids de l'enfant inquiète de plus en plus, en raison notamment du risque pour l'enfant de demeurer en excès de poids toute sa vie, ses causes sont encore mal définies.

Si l'alimentation et le manque d'exercice physique jouent certainement un rôle prépondérant dans cette évolution, il semblerait que des étapes sensibles de la croissance favoriseraient plus spécifiquement le développement du surpoids.
Des chercheurs de l'INSERM ont publié un article visant à identifier ces fenêtres, et se sont pour cela appuyés sur les données issues d'une étude scientifique célèbre ayant eu lieu dans la région de Lille, l'étude Fleurbaix-Laventie Ville Santé II.

Des fenêtres très étroites pour la croissance et le risque d'obésité

Leur découverte a été rendue possible grâce à l'analyse des mesures anthropométriques de 468 adolescents de 8 à 17 ans et le gain de taille et de poids de ces mêmes adolescents à différents âges entre 0 et 5 ans. Les résultats montrent que les périodes de croissance ne présentent pas toutes les mêmes associations avec la masse grasse à l'adolescence.
Une prise de poids rapide à 3 mois, puis à partir de 3 ans présente la plus forte association avec le risque de surpoids ultérieur.

Ainsi, à 3 mois, chaque augmentation de la vitesse de croissance de 143g par mois accroît le risque d'être en surpoids de 52%. Par contre, entre 1 et 2 ans, la vitesse de prise de poids ne montre pas d'association avec la masse grasse ultérieure.

Initialement publié par Nicolas Rousseau, diététicien nutritionniste le 08/07/2008 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 15/01/2013 - 10h11

Botton J et al. American Journal of Clinical Nutrition, juin 2008

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Lait et poids: la piste au frigo? Mis à jour le 10/06/2008 - 00h00

Le débat est ouvert depuis plusieurs années maintenant sur le rôle positif potentiel des produits laitiers dans le contrôle du poids corporel. Le calcium du lait exercerait peut-être une influence. Mais selon des chercheurs américains, on a trop vite...

Trop gras ou trop large ? Mis à jour le 23/10/2007 - 00h00

Le surpoids et l'obésité sont des états clairement définis par l'indice de masse corporelle, lequel est calculé à partir du poids et de la taille. Mais il existe d'autres indices reflétant l'état de santé. C'est le cas de l'impédance (ou calcul de la...

Plus d'articles