Surdité : les troubles qui doivent alerter les parents

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 23/08/2017 - 16h51
-A +A

Le dépistage de la surdité à la naissance est effectif depuis quelques années, mais il n'est pas obligatoire.

Avant sa mise en place, le diagnostic de la surdité était souvent tardif, laissant à ce handicap le loisir de retentir sur l'apprentissage scolaire. Pour les parents dont les enfants n’ont pas bénéficié de ce dépistage néonatal, voici quelques repères.

Surdité : quels sont les troubles qui doivent alerter ?

PUB

Surdité de naissance : des signes à repérer

La surdité n'est pas si facile à dépister qu'il peut paraître. Voici quelques indications que les parents peuvent repérer.

De 0 à 3 mois

  • Absence de réaction aux bruits et à la voix.
  • Bébé ne sursaute pas en réponse aux bruits forts.
  • Son sommeil est imperturbable.
  • Attention, même en cas de surdité, bébé babille (émission de sons).

A partir de 6 mois

  • Bébé ne vocalise pas.
  • Si une source sonore n'est pas visible, il ne la recherche pas (voix, télévision).

Entre 9 et 12 mois

  • Il ne réagit pas aux ordres simples qui ne sont pas associés à une mimique ou à une gestuelle (geste avec les mains, signe de la tête, regard…).
  • Pas de lallation : "ma-ma", "ba-ba", "ta-ta".

A partir de 12 mois

  • Le jargon de l'enfant n'est pas accompagné de mots compréhensibles par l'entourage proche : "mama", "papa", etc.

Vers 18 mois

  • L'enfant ne désigne pas les parties du corps.
  • Absence de plusieurs mots signifiants dans le langage.

A 2 ans

  • Absence d'association de 2 à 3 mots, comme par exemple "papa parti travail".
  • Impossibilité de nommer des images.

A 3 ans

  • Incompréhension des consignes complexes.

A 4 ans

  • Troubles de l'articulation.

Après 4 ans

  • L'enfant monte systématiquement le son de la télévision.
  • Il ne se retourne pas à la sonnerie du téléphone.
  • Il ne se réveille pas en cas de bruits forts.
  • Il réagit moins aux voix aiguës qu'aux voix graves.
  • Il s'exprime souvent par des gestes.
  • Il fait souvent répéter.
  • Il ne répond pas si on l'appelle d'une autre pièce.
  • Il a des difficultés à l'école dans toutes les matières.

La surdité entraîne des troubles du comportement

Les enfants sourds sont plutôt tendus, nerveux et agités car ils sont sans cesse à la recherche des informations auxquelles ils n'ont pas accès. Mais l'excès d'énergie qu'ils développent les fatigue aussi énormément.

Quelques autres signes comportementaux peuvent alerter : enfant rêveur, distrait, peu intéressé par les histoires, anxieux, inhibé, mais aussi violent ou agressif ou encore coléreux.

Un ou plusieurs de ces signes doivent amener les parents à consulter rapidement un ORL afin de faire tester l'audition de leur enfant et de prendre en charge tout déficit.

Initialement publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 02/10/2007 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 23/08/2017 - 16h51

Dossier de presse Amplifon, 13 septembre 2007.

Notez cet article
PUB
A lire aussi
Surdité : les signes à surveiller chez les jeunes enfants Publié le 02/06/2017 - 11h03

Des outils de dépistage permettant de détecter des déficits de l' audition dès la naissance sont aujourd'hui disponibles. Or ces troubles de l' audition restent détectés trop tardivement. Il faut savoir que les trois quarts des surdités sont d'origin...

Ne pas rester sourd à la surdité Mis à jour le 24/01/2002 - 00h00

La surdité concerne plusieurs milliers d'enfants en Belgique. Une détection précoce et une prise en charge efficace permettraient de diminuer le poids de cette affection chez nous…

Plus d'articles