Sucre ou gras : qu'est-ce qui fait le plus grossir ?

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 17/12/2013 - 11h59
-A +A

Tour à tour, nous accusons le gras et le sucre d’être responsables de la progression de la prise de poids et de l’obésité.

Il faut dire que notre consommation de matières grasses a fortement augmenté au cours des dernières décennies, tout comme celle de sucre…

Que faut-il savoir à propos du sucre et des acides gras ? Quel est le pire des deux en matière de prise de poids ?

PUB

Le gras est plus calorique que le sucre

La première chose à savoir est que les lipides (matières grasses ou acides gras) apportent plus de calories que les glucides.

Ainsi, pour chaque gramme de sucre consommé, on apporte à notre organisme 4 calories, tandis qu’un gramme de lipides apporte 9 calories.

Le gras est donc plus de deux fois plus calorique que le sucre.

C’est ainsi que dans l’équilibre alimentaire, les quantités de lipides recommandées sont moindres par rapport aux glucides (sucres) et aux protéines.

Ainsi, les apports nutritionnels sont :

  • 30 à 35% des calories totales ingérées en lipides
  • 50 à 55% de glucides (première source d’énergie)
  • et 9 à 12% de protéines.

À titre indicatif, sachez que la 3e catégorie de nutriments que sont les protéines, apporte comme le sucre 4 calories par gramme.

Or notre mode alimentaire a fortement dérivé et ces proportions ne sont plus respectées expliquant la progression du surpoids.

Le problème que l’on rencontre actuellement vient essentiellement du sucre et des matières grasses cachées, résultat de l’industrialisation de notre alimentation. Autrefois, lorsque l’on cuisinait soi-même avec des aliments de base, on savait précisément doser les quantités de sucre et de matières grasses ajoutées.

Aujourd’hui, ces ingrédients sont cachés dans les produits tout prêts et difficiles à identifier même en lisant la composition sur les étiquettes...

Méfiez-vous du gras caché

Certaines matières grasses donnent du goût, voire du moelleux ou inversement du croustillant. C’est pour cela que les industriels en ajoutent dans la plupart de leurs préparations, voire parfois en abusent. 

Pour ne pas être victime d’excès de gras, la première consigne est de limiter les plats cuisinés et les produits industriels transformés, qui vous incitent à consommer à votre insu un surplus de matières grasses.

Mais le gras se cache dans la plupart des produits courants sans qu’on le soupçonne. A commencer par :

  • les viandes,
  • les fromages (le pourcentage de matières grasses de certains fromages est calculé à partir du poids sec, ce qui porte à confusion),
  • les poissons,
  • les fruits de mer,
  • les sardines à l’huile,
  • les biscuits sucrés et les gâteaux,
  • les biscuits salés,
  • le pain de mie,
  • les pâtes à tarte, à pizza…

Sachez par ailleurs qu’il existe 3 acides gras :

  • les acides gras mono-insaturés,
  • les acides gras polyinsaturés (dont font partie les oméga-3 et les oméga-6),
  • et les acides gras saturés.

Ces derniers ne sont pas bénéfiques à la santé et sont donc à limiter : ce sont globalement les graisses d’origine animale (viandes rouges, charcuteries, produits laitiers...).

Et méfiez-vous des sauces et vinaigrettes ! Même en petites quantités, ce sont de véritables concentrés de matières grasses !

 

Initialement publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 28/02/2012 - 15h39 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 17/12/2013 - 11h59

Institut Moncey

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
Rach

Pouvez vous expliquer par quel mécanisme le gras ferait grossir ? Être plus calorique n'est pas suffisant. Pour grossir nous avons besoin d'une hormone anabolisante qui est l'insuline. Elle seule converti les glucides, RIEN QUE LES GLUCIDES, en énergie pour les muscles le foie et l'excédent en masse grasse.
D'ailleurs les diabétiques de type 1, au moment de leur diagnostic, n'ont quasi plus d'insuline et ils sont très maigres. Heureusement que le corps arrive à convertir le gras en corps cétoniques pour continuer à fournir de l'énergie au corps afin qu'il tienne encore quelque semaines jusqu'à la mise sous insuline exogène.
Moi même je mange quasi gras, du bon gras, avec 10 grammes de glu oses par jour seulement et je suis mince.

PUB
A lire aussi
La liste de courses du diabétique Publié le 22/09/2015 - 16h25

Le diabète est une maladie caractérisée par un taux de sucre dans le sang trop élevé, exposant à des hyperglycémies et à des complications. Aux personnes atteintes de cette affection s'impose un régime alimentaire . Alors que doit-on mettre dans son...

Il faut éviter les acides gras trans! Publié le 13/02/2012 - 15h00

Les acides gras trans ont désormais très mauvaise réputation. Et pour cause, ils augmentent le risque cardiovasculaire et celui de certains cancers... Que sont exactement les acides gras trans ? Comment sont-ils produits? Et enfin, comment les écarte...

Plus d'articles