Stress au travail : deux fois plus de diabète

Mise à jour par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 30/04/2014 - 15h13
-A +A

Chez les travailleurs stressés, le risque de développer un diabète est multiplié par deux.

Cette démonstration a été faite à partir de salariés atteints de "burn out", un état de stress professionnel intense, caractérisé par un épuisement physique, moral et intellectuel.

PUB

Stress et diabète : une relation difficile à étudier

Les relations entre le stress et le diabète (non insulino dépendant) sont difficiles à étudier car les causes du stress sont très diverses.

Le stress au travail - puisque c'est le contexte qui nous intéresse ici - peut aussi bien provenir :

  • des conflits entre collègues ou avec un supérieur,
  • du surmenage,
  • ou d'un harcèlement moral ou sexuel.

 

"Burn out", le stress extrême

C'est pourquoi dans cette étude les chercheurs se sont focalisés sur le "burn out", une forme de stress précise et extrême. Il traduit un épuisement total dans les trois domaines : physique, moral et intellectuel, c'est-à-dire que même les capacités intellectuelles sont affectées.

L'autre caractéristique du burn out est qu'il s'installe durant de longs mois, se manifeste souvent d'un seul coup et persiste longtemps.

Près de 800 salariés en bonne santé, âgés en moyenne de 43 ans, à 76% des hommes et appartenant à cinq catégories professionnelles différentes (des cadres supérieurs aux travailleurs indépendants) ont été recrutés. Cinq ans plus tard, 17 de ces salariés ont développé un diabète de type 2. Mais parmi eux, il y avait proportionnellement plus de sujets atteints de burn out.

Après analyse des différents facteurs pouvant influencer cette relation entre le stress et le diabète, les auteurs en concluent que le burn out multiplie par deux le risque de diabète.

Les chiffres tensionnels étant connus pour certains des volontaires, l'influence de l'hypertension a pu être explorée. Mais les observations suggèrent que l'augmentation du risque de diabète induite par le stress ne s'explique pas par un effet du stress sur la tension artérielle.
En conclusion, le stress au travail est un facteur de risque indépendant du diabète.

Initialement publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 27/03/2007 - 00h00 et mis à jour par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 30/04/2014 - 15h13

Melamed S. et coll., Psychosomatic Medicine, 68 : 863-9, 2006.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Cœur et stress: des relations dangereuses! Publié le 11/02/2013 - 16h39

Le stress, au travail ou dans la vie quotidienne, est un facteur majeur de maladie du cœur . On estime ainsi que 33% des infarctus ont le stress comme facteur de risque principal … Mais comment le stress abîme-t-il notre cœur?

Plus d'articles