Stress, angoisse : des dommages au cerveau sur le long terme ?

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 01/02/2016 - 16h44
-A +A

Le stress ou l’anxiété sont des émotions normales quand elles restent occasionnelles. Mais quand elles se maintiennent en permanence, ou qu’elles prennent le dessus sur notre côté rationnel quel que soit le niveau de risque réel, elles se transforment en maladie. Et le cerveau peut être en danger. 

PUB

Anxiété et stress chronique modifient notre cerveau

Quand nous sommes en situation de stress ou d’anxiété, notre cerveau fonctionne différemment. Et si ces situations deviennent trop fréquentes, le risque de dépression et de démence augmente pour les personnes qui sont sujettes au stress chronique ou aux troubles anxieux. On peut donc se demander si le stress « abîme » le cerveau, en le modifiant à tel point qu’il fonctionne moins bien. Ou plutôt on pouvait, parce qu’une nouvelle étude vient d’apporter une réponse partielle à cette question.

Il existe un lien entre stress, anxiété, dépression et démence

Dans cette revue de la recherche existante, on observe que chez les personnes chroniquement stressées ou souffrant de troubles anxieux, les messages envoyés par l’amygdale en cas de menace sont excessifs (donc la personne a plus peur face à une situation donnée), et en plus le cortex préfrontal et l’hippocampe ne parviennent pas à réguler ces messages (donc la personne affectée ne parvient pas à se raisonner pour revenir à un niveau d’angoisse approprié). Les chercheurs pensent que ces modifications structurelles du cerveau pourraient expliquer le lien entre troubles anxieux et stress chronique d’un côté et certaines maladies neuropsychiatriques de l’autre, dont les dépressions et la maladie d’Alzheimer.

Initialement publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 01/02/2016 - 16h44 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 01/02/2016 - 16h44
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
La cigarette aide à déstresser ? C'est faux ! Publié le 11/10/2016 - 15h24

" Quand je suis stressée , je fume une petite cigarette , et ça me détend . C’est pour cela que je ne veux pas arrêter de fumer. J’aurais peur d’être trop anxieuse ". Lydie semble avoir un raisonnement logique. Et pourtant… En fait, le tabac est un f...

Plus d'articles