La stimulation ovarienne

Mise à jour le 04/06/2013 - 14h33
-A +A

Dans certains cas d'infertilité, une stimulation ovarienne peut être proposée. Le but est de développer un ou deux follicules sur les ovaires, permettant ainsi à la femme d'ovuler normalement et de concevoir une grossesse naturellement. La stimulation de l'ovulation est un traitement efficace à condition de respecter ses indications et son déroulement.

PUB

Les indications

La stimulation ovarienne est proposée en cas de troubles de l'ovulation. L'examen clinique, la courbe de température et les dosages hormonaux permettent de faire le diagnostic de ces troubles. Ils peuvent, par exemple, aller d'une simple insuffisance lutéale (insuffisance de sécrétion de progestérone en fin de cycle après l'ovulation) à une absence totale d'ovulation.

La stimulation ovarienne est également utilisée lorsqu'il est décidé de pratiquer une insémination artificielle de sperme ou lors de la réalisation d'une fécondation in vitro (mais le but de la stimulation dans ce cas sera de développer plusieurs follicules et non pas un seul).

Le bilan de départ

Chez la femme, un examen clinique, une courbe de température et des dosages hormonaux seront demandés pour diagnostiquer le trouble de l'ovulation. Souvent le bilan sera complété par une hystérographie (radiographie de l'utérus et des trompes) et un test de Hühner (étude de la glaire du col utérin après un rapport sexuel). Chez l'homme, le bilan comprendra un examen clinique et un spermogramme (étude du sperme).

Initialement publié le 14/08/2001 - 02h00 et mis à jour le 04/06/2013 - 14h33
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Plus d'articles