La stévia débarque en Belgique...

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 19/12/2011 - 11h56
-A +A

La stévia légale en Belgique: une bonne nouvelle pour les adeptes de ce nouvel édulcorant. Quelques années après l'arrivée de cette plante en catimini sur les marchés, la stévia peut désormais être vendue en toute légalité. 

PUB

La stévia: quel intérêt?

La stévia vient d'Amérique du Sud. Elle y est connue depuis plusieurs siècles pour son pouvoir sucrant 100 à 300 fois supérieur à notre sucre. Et en plus, elle n'apporte aucune calorie! Elle présente donc un grand intérêt pour les accros au sucre qui redoutent de prendre du poids. Cette plante se consomme sous différentes formes:

  • Les feuilles de la stévia peuvent être utilisées directement: croquées crues, mixées ou en décoction.
  • On peut aussi les faire sécher et les réduire en une poudre qui sera ensuite ajoutée aux préparations alimentaires.

Si vous utilisez les feuilles, le pouvoir sucrant peut varier: cinq à dix feuilles séchées remplacent plus ou moins 100g de sucre. Bon à savoir aussi: les feuilles de stévia séchées ont un goût relativement prononcé, que certains disent proche de celui de la réglisse, et qui peut gêner. Autre problème, plus sérieux: même si elle est connue depuis longtemps, la stévia n'a pas fait l'objet d'études de grande ampleur sur les éventuels dangers qu'elle représente.  

Qu'est-ce qui change dans la législation?

Les édulcorants à base de stévia sont désormais autorisés sur le marché belge. Leur nom précis est glycosides de stéviol. Ils sont tirés de la plante grâce à un mécanisme assez complexe, qui permet d'obtenir des produits normalisés. Vous pouvez le trouver dans les magasins – surtout les magasins bio – en poudre, pastilles ou cristaux. Son prix est plus élevé que le sucre ou que l'aspartame, mais rappelons que normalement, vous en utiliserez moins puisque son pouvoir sucrant est supérieur. Des produits sucrés aux glycosides de stéviol (boissons, chocolat, confiture etc.) devraient aussi faire leur apparition, mais on n'en voit que peu pour l'instant.

Initialement publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 19/12/2011 - 11h56 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 19/12/2011 - 11h56

SPF santé publique

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Les édulcorants : poisons ou protecteurs ? Mis à jour le 09/06/2015 - 17h29

Les édulcorants , et surtout l’aspartame, sont de nouveau sur la sellette nutritionnelle. Pepsi Cola a annoncé qu’il le supprimait de ses boissons, Canderel, le leader du « faux sucre » a déjà fait de même. Le sucralose prend la place. On fait le poi...

Edulcorant : dis-nous tout ! Mis à jour le 10/10/2006 - 00h00

Les édulcorants , type aspartame ou acésulfame, sont aujourd'hui couramment employés pour alléger notre ration calorique quotidienne. Mais ces molécules au pouvoir sucrant intense réservent-elles des surprises ? Quels sont les pièges à éviter et les...

Les édulcorants : du goût sans les calories Mis à jour le 09/12/2008 - 00h00

Et si, au lieu de rentrer le ventre, vous baissiez radicalement votre consommation journalière en sucre ? Les édulcorants peuvent constituer une alternative intéressante pour vous aider à y parvenir. Ils possèdent une saveur à peu près semblable pour...

Plus d'articles