Squash

Mise à jour le 14/05/2004 - 02h00
-A +A

PUB

1. Caractéristiques, particularités du squash

Le squash consiste à frapper une balle en caoutchouc, creuse, avec une raquette, de telle sorte que son adversaire ne puisse pas la reprendre. Il se pratique dans un court fermé et muré, environ 6 fois plus petit qu'un court de tennis, sans toit.

Il s'agit d'un sport d'adresse qui nécessite une excellente condition physique car sa pratique est un enchaînement d'accélérations, de frappes de balle violentes et de brèves périodes de repos dans un jeu où la durée est sans limite.

La sollicitation cardiovasculaire est très importante. Le squash fait appel à des qualités de souplesse, d'agilité, de rapidité, de jugement, de précision, de placement, de réflexes. Il nécessite également de posséder de bonnes facultés de récupération.

Il est praticable dès le plus jeune âge. A l'inverse, il ne peut pas être pratiqué trop tardivement dans la vie en raison des importantes exigences cardiovasculaires (changements de rythme permanents).

2. Squash : bienfaits et contre-indications

Bienfaits
La pratique du squash développe les qualités décrites ci-dessus mais aussi des qualités de résistance : accélérations répétées, intensité souvent maximale, récupération rapide.

Il nécessite une bonne condition foncière de base qui s'acquiert par la pratique complémentaire de sports d'endurance : course à pied, cyclisme, rameur, ski de fond...

Contre-indications
Les contre-indications au squash sont essentiellement d'ordre cardiovasculaire en raison de l'intensité des échanges qui fait monter la fréquence cardiaque à son maximum et la tension artérielle à des chiffres très élevés.

Au-delà des 35-40 ans, le passage d'une épreuve d'effort est conseillé pour s'assurer des capacités cardiovasculaires et de l'absence de contre-indication.

Initialement publié le 22/03/2002 - 01h00 et mis à jour le 14/05/2004 - 02h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Tir à balles réelles Mis à jour le 13/03/2007 - 00h00

Une balle de tennis ou de cricket atteint facilement des vitesses de l'ordre de 150, voire 200 km/h. On a donc tout intérêt à ne pas se trouver dans sa trajectoire à pleine vitesse. Le choc peut être fatal.

Quand football à la télé ne rime pas du tout avec santé... Publié le 23/06/2014 - 16h48

Regarder le foot à la télé n'est pas sans danger. Tenez-le vous pour dit les soirs de grands matchs où joue votre équipe préférée ! Devant un match de foot, on boit, quelque fois plus que de raison, on stresse, on s'énerve... et l'AVC ou l'infarctus...

Que risque-t-on en jouant au golf ? Publié le 14/08/2013 - 16h59

Comme tout sport, le golf est une activité physique bénéfique pour la santé , mais dont la pratique peut être associée à certaines blessures spécifiques. Dans le cas du golf, ces pathologies sont essentiellement ostéo-articulaires, touchant les lomba...

Quels compléments alimentaires pour les sportifs ? Publié le 02/11/2016 - 11h45

Si vous faites du sport régulièrement, vous avez peut-être déjà été tenté(e) par des compléments alimentaires destinés à améliorer les performances sportives. Serge Pieters, diététicien spécialisé dans le sport, nous en dit plus.

Plus d'articles