Sportifs : les signaux d'alarme

Mise à jour le 02/02/2015 - 14h26
-A +A

PUB

Les signes de déshydratation

La déshydratation due à l'effort ne provoque pas seulement une baisse de performance, elle peut aussi entraîner des situations graves comme un coup de chaleur ou un état de choc.

Les premiers symptômes de déshydratation sont la soif, la peau moite, les frissons, les palpitations cardiaques, les nausées.

Les signes cardiaques

Tout d'abord, il faut rappeler que la visite médicale d'aptitude est indispensable lorsque l'on reprend un sport après un long temps d'inactivité, ou après une maladie grave, ou que l'on souhaite pratiquer un nouveau sport dont la charge physique est différente.

Un effort mal toléré doit être interrompu à temps afin de ne pas risquer la mort subite. Il peut s'agir de douleur thoracique, de palpitations, de malaise, d'essoufflement. En cas d'apparition d'un de ces signes, un arrêt complet de l'activité sportive s'impose et la reprise ne peut se faire qu'après un avis médical.

Chez les enfants et les adolescents également, on peut voir des problèmes cardiaques en général liés au surentraînement et au dépassement des limites. Les signaux d'alarme sont une augmentation du rythme cardiaque de repos, une fatigue accrue, un allongement du temps de récupération, des palpitations.

Initialement publié le 25/04/2002 - 02h00 et mis à jour le 02/02/2015 - 14h26
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB