Sportifs : les signaux d'alarme

Mise à jour le 02/02/2015 - 14h26
-A +A

PUB

La fatigue " psychologique "

Changement de comportement, saturation psychologique, dégoût du sport, disparition de l'ambition, manque d'envie d'aller à l'entraînement, état dépressif, insomnie, sont autant de signaux d'alarme traduisant une fatigue « psychologique ».

Les réponses sont évidemment multiples, mais l'essentiel est de ne pas négliger ces signaux.

Les douleurs musculaires

Ce signe également fréquent apparaît 24 à 48 heures après un effort. Il s'agit des fameuses « courbatures ».

Il peut être le signal d'alarme d'une mauvaise pratique : ne pas le respecter peut conduire à des lésions plus graves (contracture, déchirure, rupture).

Les douleurs apparaissent en général à l'occasion d'un mauvais échauffement, de mauvaises conditions extérieures (froid et humidité), d'une mauvaise hydratation. Dans les signaux d'alarme musculaires, il faut également prendre en compte les crampes et les contractures.

Initialement publié le 25/04/2002 - 02h00 et mis à jour le 02/02/2015 - 14h26
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB