Du sport pendant la grossesse : c’est oui !

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 11/05/2017 - 10h21
-A +A

Rester active pendant la grossesse, c’est non seulement possible, mais même très conseillé. Les bénéfices se font sentir en termes de prise de poids, mais aussi de santé de la mère…

PUB

Pourquoi faire du sport pendant la grossesse ?

Tous les arguments santé qui valent pour la pratique du sport en général sont aussi valables pendant la grossesse : maintien du poids de forme, un tonus musculaire, du moral aussi, etc. Cependant, la grossesse s’accompagne de risques bien particuliers pour la mère, au premier rang desquels ont peut placer la prééclampsie et l’éclampsie, une hausse brutale de la tension qui reste l’une des principales causes de décès de la mère au moment de l’accouchement.
Une étude espagnole récente (1) vient de prouver que faire du sport permet de diminuer le risque d’éclampsie pour la mère. Dans ce domaine, des séances de sport ont été plus efficaces qu’une prise en charge habituelle, avec des conseils généraux sur l’utilité de l’activité physique. La fréquence de la prééclampsie passait de 2,3% dans le groupe sans entraînement physique contre 0,5% dans le groupe avec exercice.

L’hypertension, mais pas seulement !

Le sport prévient aussi, selon cette étude, d’autre facteurs qui nuisent à la santé des femmes : l’hypertension artérielle en dehors d’une prééclampsie ou d’une éclampsie, qui est diminuée de plus de moitié, la prise de poids excessive et le diabète gravidique. Les bébés aussi semblent protégés, avec un plus faible risque de naître trop gros.

Combien de sport pendant la grossesse ?

Il ne faut pas croire que la grossesse n’autorise que des sports légers et doux : une pratique sérieuse reste possible, et même bénéfique. Ainsi pendant l’étude en question, les participantes effectuaient trois séances de 55 minutes par semaine, comprenant de l’aérobic et des exercices d’endurance, de force et de souplesse. C’est au point que selon une analyse belge de l’étude, son défaut principal est qu’elle serait difficile à appliquer chez nous, vu le faible nombre de séances de kinésithérapie qui peuvent être prescrites dans le cadre d’une grossesse.

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 11/05/2017 - 10h21

http://www.minerva-ebm.be/FR/Article/2108

Notez cet article
PUB
A lire aussi
Eclampsie durant la grossesse: quels sont les risques? Publié le 17/08/2012 - 10h44

Moment d’intense bonheur pour beaucoup de femmes, la grossesse comporte néanmoins son lot de désagréments et de complications. L’éclampsie en fait partie. Assez rare, cette crise de convulsions est néanmoins très grave…

Poids du bébé: tout se décide avant la grossesse Mis à jour le 30/10/2007 - 00h00

Le poids d'un bébé à la naissance est davantage lié à la corpulence de sa mère avant la grossesse qu'à sa prise de poids durant la grossesse. C'est la lecon d'une étude récente, et elle est importante: un gros bébé risque de souffrir d'un accouchemen...

Plus d'articles