Soutien-gorge : une sélection délicate

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 22/02/2016 - 12h18
-A +A

S'il est bien une pièce de la garde-robe qui reste un véritable casse-tête pour de nombreuses femmes, c'est le soutien-gorge !

Bien caché sous nos vêtements, il peut en effet transformer un décolleté banal en arme de séduction. Et inversement !

PUB

Une question de taille du soutien-gorge

Et de fait, d'après les enquêtes, pas moins de huit femmes sur dix ne connaîtraient pas exactement leur taille de soutien-gorge.
Il est vrai que celle-ci peut changer, en fonction des variations de poids et des bouleversements hormonaux. C'est d'ailleurs ce qui explique qu'il faut toujours essayer un soutien avant de l'acheter.

Néanmoins, avoir une estimation de sa taille n'est pas un luxe, et nécessite tout au plus quelques mesures que toute vendeuse en lingerie est capable d'effectuer pour vous. Mais vous pouvez aussi vous faire une idée : le soutien-gorge doit être confortable et ne pas scier la peau dans le dos ou les épaules (faites un test : vous devez pouvoir passer un doigt sous la bretelle).

En outre, s'il ne doit pas compresser les seins, il ne peut être trop lâche non plus.

 

Soutien-gorge : comment choisir le bon modèle ?

Pour la journée, privilégiez le confort avec des soutiens-gorge en matière agréable ou sans coutures par exemple, qui restent invisibles sous tous les vêtements, même moulants.

Il existe à présent des soutiens qui s'adaptent à la forme de la poitrine grâce à un procédé à base de silicone. C'est alors la matière qui tient le rôle de l'armature, ce qui permet une grande liberté de mouvements.

  • Si votre poitrine est plutôt menue : vous pourrez choisir un modèle à armatures qui la remontera légèrement ou encore un rembourré qui va l'avantager.
  • A l'inverse, si vous trouvez vos seins trop généreux : il existe des soutiens-gorge capables de les amenuiser.
    Ils ont pour nom "minimizer" et la forme de leur bonnet, l'emplacement de leurs bretelles et leur texture permet de réduire (en apparence bien sûr) le volume des seins de deux à quatre tailles.

 

Initialement publié par Muriel Luypaert, journaliste beauté le 08/01/2008 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 22/02/2016 - 12h18
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Des gestes simples pour de jolis seins Publié le 03/03/2017 - 12h33

Quelle femme ne rêve pas d'arborer une poitrine ferme et tonique ? Que les seins soient généreux ou menus, le fait d'avoir un joli décolleté est en effet toujours assimilé à la féminité et à la séduction.

J’ai les seins qui tombent : que faire ? Publié le 03/03/2017 - 12h32

Les seins qui tombent (ptose mammaire), une poitrine qui s’affaisse progressivement ? Que peut-on faire ? Selon l’importance de la poitrine et le degré de relâchement, plusieurs solutions s’offrent à vous, de la musculation à la chirurgie, en passant...

Bien choisir son soutien-gorge Publié le 07/09/2012 - 11h37

Les boutiques spécialisées, tout comme les rayons lingerie des moyennes et grandes surfaces ne se cachent plus. Au même titre que n'importe quel produit, les vitrines s'affichent, voire racolent. Il ne faut pas pour autant sacrifier le maintien et le...

Plus d'articles