Soldes : 5 conseils pour garder la tête froide

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 04/07/2016 - 11h24
-A +A

Deux fois par an, c’est la même chose : les soldes reviennent, nous tentant avec des bonnes affaires qui n’en sont pas toujours. Car ce n’est pas parce que les prix sont réduits que nous devons acheter sans nous poser de questions. Apprenez à maîtriser vos émotions pour acheter en toute conscience…

PUB

1) Le shopping n’est pas un défouloir…

Faire des achats, certes, c’est agréable si l’on aime ça. Et c’est peut-être une manière de se détendre, mais aller faire une séance de shopping quand on est très stressé, ou en colère, n’est pas conseillé. En effet, ces émotions négatives fortes risquent de diminuer notre objectivité.

Attendez donc plutôt d’être calmé(e), quitte à faire quelques minutes de relaxation ou de méditation en pleine conscience pour vous détendre. Les soldes, c’est pour après !

2) Ne pas débrancher son cerveau

Notre cerveau est un outil formidable, sur lequel nous pouvons compter pour mettre les choses en perspective et prendre les bonnes décisions. Mais ça, c’est à condition de s’en servir ! Une étude publiée en 2008 a ainsi montré que nous dépensons plus quand nous utilisons une carte de crédit : plus la dépense est éloignée de l’argent concret, moins nous sommes capables de prendre les bonnes décisions. Mais cet effet est diminué lorsque l’on se force à estimer ses dépenses de façon décomposée plutôt que dans leur ensemble. Conclusion : si vous avez tendance à trop dépenser pendant les soldes, il ne suffit pas de vous demander si vous avez raison d’acheter cette nouvelle paire de chaussures. Remémorez-vous les chiffres de vos dépenses des derniers jours, dans tous les domaines, et vous aurez votre réponse !

Initialement publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 04/07/2016 - 09h45 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 04/07/2016 - 11h24

Psychiatry Res. 2015 Aug 30;228(3):918-24. doi: 10.1016/j.psychres.2015.04.012. Epub 2015 Apr 15.
Psychiatry Res. 2014 Nov 30;219(3):411-9. doi: 10.1016/j.psychres.2014.05.037. Epub 2014 May 28.
J Exp Psychol Appl. 2008 Sep;14(3):213-25. doi: 10.1037/1076-898X.14.3.213.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Le chemin de la simplicité Publié le 09/08/2016 - 17h00

Quand on écoute les informations, tout conspire à nous stresser ou à nous déprimer. Et si l'antidote était dans la recherche de la simplicité à tout prix ?

Fan de shopping: entre plaisir et douleur Mis à jour le 06/02/2007 - 00h00

Avis aux amateurs et amatrices de shopping : quand vous vous adonnez à votre loisir favori, une bataille entre plaisir et douleur se livre dans votre cerveau ! Telles sont les conclusions présentées par une équipe de chercheurs incluant des psycholog...

Psycho : c'est plus cher, donc c'est mieux ! Mis à jour le 21/03/2006 - 00h00

Vous pouvez aimer faire une bonne affaire, payer très peu cher un article de grande qualité. Mais vous pouvez aussi être influencé par un prix élevé et imaginer, à tort ou à raison, qu'il s'agit de haute qualité !

Plus d'articles