Soigner le reflux soi-même

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 05/10/2017 - 15h25
-A +A

Le brûlant, sous ses nombreuses appellations (remontées acides, brûlures d'estomac, ou son vrai nom qui est reflux gastro-oesophagien), est un événement désagréable de la vie de tous les jours. Si vous n'en souffrez qu'épisodiquement, vous pouvez vous soigner vous-même.

PUB

Quand peut-on soigner un reflux gastro-oesophagien soi-même ?

Le reflux gastro-oesophagien (RGO) se caractérise par un reflux anormal du contenu acide de l'estomac dans l'oesophage, parfois même jusque dans la bouche, lié à un mauvais fonctionnement du sphincter. De telles remontées acides provoquent des brûlures et/ou des régurgitations acides, généralement après les repas ou pendant la nuit. D'autres signes sont susceptibles d'apparaître : nausées, éructation, hoquet, toux chronique nocturne, voix enrouée, sinusite, douleurs aux oreilles, etc.

Le problème le plus grave est qu'à la longue, la muqueuse de l'oesophage peut s'endommager et être le siège d'une inflammation (l'oesophagite), qui peut ensuite se compliquer d'un ulcère, d'une difficulté à avaler (dysphagie), d'un rétrécissement du bas de l'oesophage (sténose peptique) et très rarement d'un cancer de l'oesophage. Pour ne pas en arriver là, suivez les conseils suivants.

En cas de RGO peu sévère et occasionnel chez l'adulte

Adaptez votre hygiène de vie

  • Juste après le repas, ne vous allongez pas, n'effectuez pas d'efforts importants, évitez de vous incliner vers l'avant, desserrez les vêtements et les ceintures susceptibles de comprimer votre abdomen.
  • Evitez les repas riches en graisses et copieux.
  • Identifiez et évitez les aliments favorisant les brûlures d'estomac : graisses, épices, boissons gazeuses, chocolat...
  • Supprimez toute consommation de tabac et l'alcool. 
  • Evitez tout surpoids.
  • Surélevez votre tête pendant la nuit en plaçant des cales sous les pieds de votre lit. 
  • Apprenez à gérer votre stress : sport, relaxation peuvent vous aider.

Automédiquez-vous
Certains médicaments contre le RGO sont disponibles en automédication, c'est-à-dire en vente libre sans ordonnance. Ils permettent de soulager les symptômes mais ne permettent pas de guérir du RGO.
Il est impératif de respecter la posologie et la durée du traitement indiquée. Dans tous les cas, il ne faut jamais prendre ces médicaments de facon prolongée sans l'avis d'un médecin.
Chaque classe médicamenteuse a ses propres indications et contre-indications.
 

Les antiacides

Ce sont des sels (aluminium, calcium, magnésium) qui neutralisent localement l'acidité du contenu de l'estomac. Ils sont susceptibles de diminuer l'absorption d'autres médicaments, donc il faut les prendre au moins deux heures avant ou après d'autres médicaments. Attention, les antiacides à base de sels d'aluminium ou de magnésium peuvent provoquer des troubles du transit (constipation, diarrhée).
Ils sont contre-indiqués en cas de maladie des reins.

Les alginates

Ils forment un gel visqueux qui protège la paroi de l'oesophage.
Ils sont à prendre après le repas.
Les alginates sont toujours associés à des sels (sodium, aluminium, magnésium).
Il est nécessaire de décaler la prise d'autres médicaments de 2 heures ou plus.
Attention en cas de régime sans sel : les alginates sont souvent riches en sodium ou en calcium.
Ils sont contre-indiqués en cas de maladie des reins s'ils sont associés à un antiacide.

Les antihistaminiques H2

Ils réduisent la sécrétion acide de l'estomac.
Selon les symptômes, ils peuvent être pris au moment des douleurs, avant le repas ou au moment du coucher.
Respectez un intervalle de 2 heures entre la prise d'un antiacide et d'un antihistaminique H2.
Ils sont contre-indiqués en cas de maladie des reins.

Attention
L'automédication est déconseillée si vous avez plus de 50 ans et que les symptômes sont d'apparition récente. Vous devez consulter un médecin si les troubles s'accompagnent de signes de gravité (difficultés à avaler, amaigrissement, vomissements contenant des traces de sang...).

Initialement publié par Dr Philippe Presles le 14/10/2008 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 05/10/2017 - 15h25

Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), juin 2008.

Notez cet article
PUB
A lire aussi
Brûlures d’estomac : comment survivre aux fêtes ? Publié le 26/12/2017 - 10h01

Les fêtes approchent avec leurs promesses de grande gastronomie et d’abondance. Or si vous êtes sujet aux brûlures d’estomac , vous vous demandez comment en profiter sans accentuer vos douleurs digestives ? Voici quelques conseils pour profiter des f...

Brûlures d'estomac : les erreurs à ne plus faire à table Mis à jour le 08/08/2017 - 17h11

Le reflux gastro-œsophagien (RGO) est très courant. Habituellement désigné par son principal symptôme, les brulures d’estomac, il est lié à des remontées acides depuis l’estomac jusque dans l’œsophage. Quelques précautions notamment au cours des repa...

Remontées acides : réagissez et consultez Mis à jour le 19/06/2007 - 00h00

Brûlures d'estomac, remontées acides et autres reflux, touchent une personne sur trois. Mais le reflux gastro-oesophagien n'est pas un trouble à considérer à la légère. A la longue, il est susceptible d'entraîner des complications sévères. Mieux vaut...

Plus d'articles