Simple coup de pompe ou vraie fatigue?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 03/08/2009 - 00h00
-A +A

Les signes de la fatigue sont multiples et d'intensité très variable: lassitude, difficultés de concentration, douleurs musculaires, troubles du sommeil, de l'appétit, irritabilité, maux de tête... Simple coup de pompe ou vraie fatigue? Faites le point pour mieux rebondir.

PUB

Fatigue, des causes aux solutions


Si les signes de la fatigue sont variables, dans le temps et selon les personnes, les causes peuvent aussi être multiples: une maladie déclarée ou sous-jacente (infection, pathologie hormonale…), un environnement familial difficile, surcroît de travail, stress, difficultés psychologiques, carence alimentaire, nuisances sonores, pollution, etc.
L'idéal est d'identifier la ou les causes de votre fatigue pour y remédier de la façon la plus appropriée. Par exemple: ajuster son traitement, réaliser des travaux d'isolement sonore, réaménager son poste de travail, s'imposer des moments de détente, etc.
Ensuite, si la solution ne va pas de soi ou si elle ne peut pas être immédiate, quelques réflexes à intégrer dans votre mode de vie peuvent vous aider à passer un cap difficile. Dans tous les cas, n'hésitez pas à en parler à votre médecin, lequel peut vous aider de bien des façons.

5 Stratégies anti-fatigue


1) Rééquilibrez votre alimentation
Si nous vivons aujourd'hui dans l'abondance alimentaire, les carences n'ont pas pour autant disparu (fer, magnésium, vitamines…) car nous n'avons pas forcément une alimentation équilibrée. Or tout manque de nutriment entraîne de la fatigue. La conduite à tenir est celle de la diversité. Variez le plus possible les aliments. Ensuite, augmentez la part des fruits et des légumes. Parallèlement, diminuez votre consommation de graisses animales: beurre, crème, viandes rouges, charcuteries, mais aussi de graisses cachées comme celles qui sont ajoutées par les industriels dans les plats tout prêts, mais aussi les biscuits, les gâteaux, les viennoiseries, les pâtes à tarte, etc. Concernant les matières grasses, privilégiez les huiles végétales (olive, colza). N'oubliez pas non plus les céréales complètes et les fruits secs.
Et enfin, mangez du poisson au minimum deux fois par semaine, idéalement trois fois, pour leur richesse en oméga-3.

2) Dormez mieux et dormez plus
Si votre fatigue est liée à un manque de sommeil, faites de votre coucher un rituel à heure fixe et dans le calme. Evitez les séances télé dans votre chambre. Privilégiez la lecture et la musique douce.
Idéalement, vous devriez dormir 8 heures par nuit minimum.

3) Aménagez-vous des moments de détente
Au minimum une fois par jour, accordez-vous un moment de calme pour vous détendre. Si nécessaire, pratiquez le yoga ou la relaxation. Cette habitude vous permet de mieux gérer les soucis et le stress de la vie quotidienne, qui augmentent souvent la sensation de fatigue.

4) Faites du sport
Pour ceux qui ne sont pas sportifs(ves), l'important est de bouger régulièrement, tous les jours: marchez aussi souvent que possible, prenez les escaliers, etc. Au minimum, soyez actif(ve).
Faire de l'activité physique lorsque l'on est fatigué est difficile au début, mais très rapidement, elle vous aidera à combattre votre état de fatigue général. De la même façon, il faut savoir que l'activité physique ne contribuera pas à renforcer votre fatigue initiale car ce n'est pas la même fatigue. Et cette fatigue générée par l'activité physique vous aidera à combattre l'autre. Par exemple, les personnes qui font du sport s'alimentent mieux que les autres, dorment mieux, sont moins stressées, etc.

5) Soyez à l'écoute de votre corps et de vos envies
Etre à l'écoute de soi est une excellente façon de se faire du bien. Notre corps nous envoie de multiples signaux qu'il est intéressant d'apprendre à décoder. La fatigue en est un d'ailleurs, tout comme les sensations de faim et de satiété. Si notre vie moderne ne nous permet pas de répondre à tous ces messages venant de notre corps, essayez au moins d'en intégrer certains: lorsque vous vous sentez fatigué, ne résistez pas, allez vous coucher ; si vous ressentez un besoin de calme, isolez-vous un moment…

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 03/08/2009 - 00h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Plus d'articles