Sida : le point sur le traitement post-exposition

Mise à jour par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 27/11/2014 - 12h14
-A +A

En cas de prise de risque, il est possible de suivre immédiatement un traitement pour éviter d’être infecté par le virus du sida (VIH).
On parle de traitement post-exposition.

En quoi consiste-t-il ? Quand et comment en bénéficier ?

PUB

Le traitement post-exposition, c’est quoi ?

Il s’agit d’une trithérapie d’antirétroviraux à prendre sur une période de quatre semaines, qui empêche le VIH de se répliquer et donc d’envahir l’organisme.
Ce traitement post-exposition diminue les risques de transmission, d’être contaminé par le virus et de devenir séropositif.

Dans quelles situations envisager un traitement post-exposition ?

En cas de prise de risque :

  • Rupture de préservatif.
  • Rapport sexuel non protégé par le port de préservatif.
  • Blessure ou coupure avec un objet souillé de sang.
  • Partage de matériel d’injection de drogues.

Initialement publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 24/11/2014 - 17h29 et mis à jour par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 27/11/2014 - 12h14

Association AIDES, http://www.aides.org. Sida Info Service, http://www.sida-info-service.org.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Sida : tout savoir sur le dépistage du VIH Mis à jour le 25/06/2013 - 14h20

Le VIH (virus de l'immunodéficience humaine) affaiblit le système immunitaire et conduit à plus ou moins long terme à l'apparition du syndrome de l'immunodéficience acquise ou Sida. Dépister l'infection par le VIH précocement est capital pour mettre...

VIH : les autotests disponibles en pharmacie Publié le 15/12/2016 - 16h33

Des autotests de dépistage du VIH sont en vente dans les pharmacies belges depuis novembre 2016. Disponibles sans prescription médicale, ils constituent un outil supplémentaire dans la lutte contre le sida.

Sida et hépatite C : liaison dangereuse Mis à jour le 10/12/2002 - 00h00

Selon une étude de l' Agence Nationale de Recherche sur le Sida ( ANRS ), être porteur à la fois du virus du Sida et de celui de l'hépatite C pose des problèmes : l'infection VIH aggrave fortement l'hépatite C.

Plus d'articles