Sida : mettre fin à 4 idées reçues

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 03/12/2015 - 09h22
-A +A

Les idées fausses qui entourent le sida sont nombreuses et ont la vie dure. Petit recueil des idées reçues qu’il faut définitivement éliminer.

PUB

Non, la pilule contraceptive ne protège pas du sida.

Seul le préservatif permet de se protéger des infections sexuellement transmissibles (IST) comme le sida.

Non, le sida ne s’attrape pas en s’embrassant, en buvant dans le verre de quelqu’un d’autre ou en s’asseyant sur les toilettes publiques.

Non, il ne faut jamais mettre deux préservatifs l’un sur l’autre. Au contraire, l’un sur l’autre, ils risquent de s’endommager, de se déchirer, de moins bien protéger.

Non, Sida et VIH, ce n’est pas pareil.
C’est après une infection par le virus du sida ou virus de l’immunodéficience humaine (VIH), que l’on peut, en l’absence de traitement, développer le sida (la maladie, représentée par ses complications).

Oui, on peut être séropositif et vivre normalement.

Les personnes séropositives dépistées précocement et traitées vivent normalement et présentent une espérance de vie normale. Elles sont contaminées par le VIH mais ne sont pas malades grâce à leur traitement. Et toujours grâce à leur traitement (qui rend leur charge virale indétectable), elles ne transmettent plus le virus (le cas de 90% des personnes sous traitement).

Oui, ce sont les personnes qui ignorent être séropositives, qui n’ont pas été dépistées, qui transmettent le plus le sida.
Dans 70% des cas, la contamination est due à une personne qui ignore sa propre contamination. C’est pourquoi, au moindre doute, il faut faire un test de dépistage.

Oui, certaines pratiques sont plus à risques. Cela dit, tout le monde est concerné par le VIH !

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 03/12/2015 - 09h22

Sida Info Service, www.sida-info-service.org.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
VIH : les autotests disponibles en pharmacie Publié le 15/12/2016 - 16h33

Des autotests de dépistage du VIH sont en vente dans les pharmacies belges depuis novembre 2016. Disponibles sans prescription médicale, ils constituent un outil supplémentaire dans la lutte contre le sida.

Sida et hépatite C : liaison dangereuse Mis à jour le 10/12/2002 - 00h00

Selon une étude de l' Agence Nationale de Recherche sur le Sida ( ANRS ), être porteur à la fois du virus du Sida et de celui de l'hépatite C pose des problèmes : l'infection VIH aggrave fortement l'hépatite C.

En pratique, comment se protéger du sida ? Mis à jour le 25/06/2013 - 14h20

Le sida est une infection sexuellement transmissible qui demeure mortelle. Même si aujourd'hui les traitements permettent de retarder la progression du VIH, on ne sait pas guérir cette maladie. La prévention est la seule arme dont on dispose. Comment...

Circoncision et sida : protection ? Mis à jour le 20/04/2004 - 00h00

Une étude menée en Inde devrait clore le débat. La circoncision limite la contamination par le virus du sida VIH1. Le risque serait 6,7 fois plus faible.

Plus d'articles