SIDA: état des lieux pour la journée mondiale

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 30/11/2010 - 01h00
-A +A

Ce mercredi premier décembre, c'est la journée mondiale du SIDA. L'occasion pour l'institut scientifique de santé publique de publier une étude sur le SIDA et le VIH dans notre pays. Mais aussi de refaire le point sur la prévention.

PUB

VIH en Belgique, où en est-on?


Les nouvelles ne sont pas vraiment bonnes puisqu'en 2009, l'année dont on publie aujourd'hui les résultats, 1135 infections par le VIH ont été diagnostiquées dans notre pays. C'est la plus haute incidence depuis le début de l'épidémie, ce qui montre que celle-ci monte encore en puissance malgré tous les efforts. Il est vrai que l'augmentation ralentit depuis 2000, mais c'est une maigre consolation. On a aussi compté, en 2009, 134 nouveaux diagnostics de SIDA* et 7 décès liés à la maladie.

Qui subit le plus d'infections au VIH en Belgique?


Les relations sexuelles entre hétérosexuels est toujours le mode de transmission du VIH le plus fréquent, représentant 50,3% de toutes les infections. Cependant sa part a fortement diminué depuis le début des années 2000. En revanche, le nombre d'infections diagnostiquées chez les homosexuels ou bisexuels masculins est en forte augmentation: de 23,1% des infections en 2002, ce mode de transmission est passé à 45,5% en 2009.

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 30/11/2010 - 01h00 Institut scientifique de la santé publique, rapport annuel VIH/SIDA.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Les jeunes n'en savent pas (encore) assez sur le sida! Publié le 14/06/2011 - 11h21

L'été, c'est la belle saison… mais aussi celle des infections sexuellement transmissibles . L'utilisation du préservatif est plus importante que jamais! C'est pourquoi la plateforme prévention sida lance en ce moment une campagne de prévention orient...

Sida et hépatite C : liaison dangereuse Mis à jour le 10/12/2002 - 00h00

Selon une étude de l' Agence Nationale de Recherche sur le Sida ( ANRS ), être porteur à la fois du virus du Sida et de celui de l'hépatite C pose des problèmes : l'infection VIH aggrave fortement l'hépatite C.

Plus d'articles