Sida, découverte d'un réservoir caché du virus

Publié par Adaptation Pierre Dewaele, journaliste médical et scientifique le 25/06/2002 - 00h00
-A +A

Le virus du Sida est décidément retors. Alors que les multithérapies avaient donné de grands espoirs en diminuant la quantité de virus chez les malades au point de les rendre indétectables, le virus s'est montré capable de réapparaître.

PUB

Le virus renaît de ses cendres

Le virus du Sida s'attaque spécifiquement à certaines cellules immunitaires, les lymphocytes T. Il rend ainsi l'organisme incapable de se défendre contre les virus ou bien même contre les tumeurs qu'il produit (la plus connue de ces tumeurs s'appelle le sarcome de Kaposis). Aujourd'hui, les multithérapies arrivent à bloquer la multiplication du virus et diminuent ainsi la quantité de virus chez les malades. Cependant, alors que cette charge devient indétectable, le virus peut rester présent à l'état latent (c'est à dire sans s'exprimer).

Découverte d'un nouveau réservoir

Antonio Valentin et ses collaborateurs ont montré l'existence d'un nouveau réservoir à virus, les cellules NK. Ces cellules sont impliquées dans la destruction des cellules tumorales ou des cellules infectées par un virus. Le virus du Sida peut y pénétrer et y rester à l'abri durant toute la période de traitement. Les multithérapies ne peuvent alors pas l'atteindre. Après l'arrêt du traitement, ces virus seront capables de se multiplier à nouveau et d'infecter d'autres cellules immunitaires de l'organisme.

Il ne faut donc pas crier victoire trop vite. Une quantité de virus alors indétectable ne signifie pas une disparition totale du virus.
Un suivi régulier est donc indispensable, même après un traitement réussi par multithérapie.
Publié par Adaptation Pierre Dewaele, journaliste médical et scientifique le 25/06/2002 - 00h00 G.N. Pavlakis et Coll., Proceedings of the National Academy of Sciences 2002; vol. 99, n°10, 7015-7020.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Un espoir belge dans la lutte contre le cancer Mis à jour le 26/09/2006 - 00h00

Une équipe scientifique belge de l'Université de Liège et de la Faculté universitaire de Gembloux dévoile le rôle antiangiogénique de certains peptides . Cette découverte offre des perspectives prometteuses dans le domaine de la recherche contre le c...

Des gels vaginaux contre le SIDA? Mis à jour le 10/04/2009 - 00h00

La recherche contre le SIDA fait feu de tous bois. Et si le vaccin semble encore loin, une autre piste prometteuse s'ouvre depuis quelques années: celle de gels vaginaux destinés à diminuer le risque de transmission du risque. Une option qui comporte...

1er décembre 2003 : journée mondiale du SIDA Mis à jour le 28/10/2003 - 00h00

Le 1er décembre a été proclamé journée mondiale du SIDA. 40 millions de personnes sont infectées par ce virus. En Belgique, elles sont près de 14.000. 2 à 3 nouveaux cas de séropositivité sont dépistés par jour dans notre pays.

Plus d'articles