Et si on décidait de ne pas grossir?

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 02/04/2012 - 18h55
-A +A

PUB

Du pain


La moitié de nos calories quotidiennes doit être apportée par les glucides, c'est la base de l'équilibre alimentaire. Et une sorte d'assurance de ne pas manger au-dessus de ses besoins, donc de ne pas grossir. Quand ceux-ci sont par exemple de 2000 calories, 250 g de glucides (x 4 = 1000 calories) sont nécessaires.

C'est pourquoi il faut absolument manger du pain (50 à 55% de glucides) à chaque repas: 250g par jour, c'est la bonne dose qui en fournit environ 140 g. Le reste sera apporté par les pâtes, le riz, les autres céréales, les légumes secs, les pommes de terre qui doivent figurer au menu. Tous ces aliments sont riches en glucides complexes, c'est-à-dire qu'ils délivrent lentement et progressivement l'énergie qu'ils renferment.

Peu de sucre


Mais ce bel équilibre est obligatoirement bousculé quand on consomme trop de sucre: plus de 25 à 30 g par jour. Ce n'est pas celui en morceaux ou en poudre qui est le plus dangereux car on le voit, on en a conscience! C'est le sucre qui est caché dans les boissons et tous les produits sucrés.

À raison de 10 g dans 10 cl de soda (c'est le minimum), voilà 25 à 33 g de sucre (selon le format de la boîte) avalés sans même que l'on s'en rende compte. Ca relève de la catastrophe nutritionnelle, d'autant plus que les sodas ne désaltèrent pas vraiment.

Toutes les confiseries regorgent aussi de sucre, les biscuits, les desserts industriels, les laitages sucrés aussi. Et on en consomme beaucoup!

Initialement publié par Paule Neyrat, Diététicienne le 14/12/2009 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 02/04/2012 - 18h55
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB