Si jeunes et déjà stressés !

Publié par Adaptation Pierre Dewaele, journaliste médical et scientifique le 15/04/2002 - 00h00
-A +A

Nos enfants aussi peuvent être stressés ! Selon Gisèle George, pédopsychiatre à Paris, les contraintes de l'école, les exigences des parents ou des enseignants peuvent conduire les petits à subir les mêmes maux que les grands. Troubles du sommeil, irritabilité, maux de ventre répétés sont autant de signaux qui doivent alerter.

PUB

Soucis du travail, rythme effréné, problèmes familiaux…, le stress est une réalité quotidienne à laquelle tout un chacun doit faire face. Lorsque la pression devient trop forte, les répercussions sur la santé peuvent être importantes. Celles-ci sont d'ailleurs bien connues des médecins : fatigue chronique, maladies cardio-vasculaires, dépressions, etc. Mais qu'en est-il de nos enfants ? Leur univers protégé et confortable (pour les plus chanceux) les met-il à l'abri du stress ? Sont-ils vraiment aussi insouciants que l'on veut bien le croire ? Pas si sûr !Dans son ouvrage " Ces enfants malades du stress ", Gisèle George, pédopsychiatre à Paris, explique que les enfants aussi souffrent du stress et que cela peut provoquer chez eux des maux proches de ceux rencontrés chez les adultes.

Stressés ? Mais pourquoi ?

Attente trop forte des parents quant à leurs performances scolaires ou sportives, trop grande sensibilité aux réprimandes de la maîtresse, crainte des moqueries des camarades de classe, sont autant de sources de stress qui peuvent être aussi difficiles à vivre que des conflits de travail pour les adultes. Certains enfants surréagissent, ne se donnent pas le droit à l'échec et se soumettent à une pression permanente qui les épuise. D'autres, au contraire, se laissent persuader qu'ils n'arriveront jamais à rien et se découragent.

Comment savoir si son enfant est stressé ?

Le stress peut se manifester très tôt chez les enfants. Dès l'âge de six ans, on observe des troubles du sommeil, des maux de ventre, une irritabilité apparemment inexpliquée ou encore une angoisse de l'école. Trop souvent, les symptômes sont traités, mais pas les causes. Or un enfant stressé souffre presque toujours d'une image dévalorisée de lui-même. Cette souffrance doit donc être prise en compte et traitée.

Publié par Adaptation Pierre Dewaele, journaliste médical et scientifique le 15/04/2002 - 00h00 " Ces enfants malades du stress ", Gisèle George. Editions Anne Carrière.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Comment motiver son enfant pour l'école ? Publié le 01/09/2016 - 16h47

Chaque année, la rentrée des classes provoque son lot de contestations chez des enfants qui, décidément, ne veulent pas aller à l'école ! Pourquoi un tel refus de l'institution scolaire ? Quelques pistes de réponses avec Didier Pleux, psychologue cli...

Plus d'articles