Et si c’était une sciatique ?

Mise à jour par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 26/09/2014 - 12h01
-A +A

PUB

Quel traitement en cas de sciatique ?

La prise en charge repose sur des antidouleurs et des anti-inflammatoires.
En absence d’efficacité, on peut recourir à des relaxants musculaires, voire à des injections locales d’analgésiques et de corticostéroïdes.

L’activité favorisant la guérison, il est important de ne pas rester cloué au lit plus de 48 heures, et de reprendre autant que possible ses activités quotidiennes. Dans tous les cas, la marche est recommandée. Par la suite, la natation voire le vélo d’appartement sont conseillés.

Des exercices et des étirements sont souvent utiles pour renforcer les muscles, améliorer la posture, et la flexibilité.

En dernier recours, la chirurgie peut permettre d’éliminer la compression exercée sur le nerf sciatique.

Sciatique : quand consulter ?

Si la douleur persiste, si elle est intense ou qu’elle s’aggrave, en cas de perte de sensation ou de fonctionnement, il est conseillé de consulter.

De même en cas d’antécédents familiaux de cancer ou s’il s’agit d’une première sciatique qui survient avant 20 ans ou après 55 ans.

Le médecin recherchera la cause et proposera un traitement adapté.

Initialement publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 06/01/2012 - 14h18 et mis à jour par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 26/09/2014 - 12h01

Centre Duke, Encyclopédie pratique de la nouvelle médecine, Editions Robert Laffont.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
jeanmarc21

Contre la sciatique, il est recommandé de voir une ostéopathe, et de suivre les 30 vidéos gratuites de l'école du dos. Cherchez aussi sur internet une école du dos près de chez vous...

PUB