Et si l’asthme fluctuait au gré des hormones féminines ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 19/05/2016 - 17h23
-A +A

Dans la vie d’une femme, l’asthme est une maladie susceptible d’évoluer. Les grandes variations hormonales du cycle menstruel ou lors de la ménopause peuvent parfois entrainer une aggravation de l’asthme, voire une amélioration pendant la grossesse dans un tiers des cas. Mais actuellement, on ne sait ni expliquer ni prévoir de telles fluctuations. Explications du Dr Anne Prud’homme, pneumologue, Chef de Service des maladies respiratoires au CHU de Tarbes.

PUB

L’asthme ne débute pas forcément pendant l’enfance et ne s’arrête pas à la puberté

« Il existe encore de nombreuses idées reçues autour de l’asthme », dénonce le Dr Anne Prud’homme. Notamment, l’asthme s’arrête à la puberté, ce qui n’est pas vrai. Le profil  de l’asthme peut se modifier à l’adolescence, mais la maladie ne guérit pas. Enfin, l’asthme est nettement plus fréquent chez les femmes : à partir de 12 ans, cette maladie affecte environ 6 femmes pour 4 hommes. En revanche, dans l’enfance, c’est l’inverse, on trouve plus d’asthme chez les garçons que chez les filles. En fait, l’asthme peut fluctuer tout au long de la vie au gré des bouleversements hormonaux féminins (menstruations, grossesse, ménopause).

Comment évolue l’asthme pendant la grossesse ?

Dr Anne Prud’homme : C’est pendant la grossesse que l’évolution de l’asthme a été la plus étudiée. On sait que cette maladie est améliorée dans un tiers des cas, aggravée dans un autre tiers des cas et inchangée dans le tiers restant. Mais on ne peut absolument pas prédire dans quel sens l’asthme va évoluer durant cette période très particulière de la vie d’une femme. C’est pourquoi les femmes enceintes asthmatiques sont extrêmement surveillées sur le plan respiratoire par leur pneumologue.

Et là encore, il existe une idée reçue à combattre selon laquelle le traitement de l’asthme serait néfaste au bébé. Au contraire, c’est un asthme non contrôlé qui est dangereux, car la survenue de problèmes respiratoires chez la mère pendant la grossesse peut avoir de sévères retentissements sur l’enfant (complications, petit poids de naissance, prématurité, etc.).

Les femmes enceintes ne doivent donc surtout pas arrêter ou diminuer leurs médicaments de leur propre chef, mais en parler à leur médecin afin d’utiliser des molécules non fœtotoxiques et non tératogènes (dénuées de risque de malformations congénitales). Il existe à ce sujet un site en accès libre permettant de connaitre les médicaments autorisés ou non pendant la grossesse et l’allaitement : http://lecrat.fr (Centre de Référence sur les Agents Tératogènes, Hôpital Armand-Trousseau, Paris). Encore une fois, il n’y a aucun risque pour l’enfant à naitre si l’asthme de la maman est bien traité.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 19/05/2016 - 17h23

Propos recueillis aurpès du Dr Anne Prud’homme, pneumologue, Chef de Service des maladies respiratoires au CHU de Tarbes.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Asthme: un test de contrôle pour les enfants Mis à jour le 18/05/2009 - 00h00

Evaluer le contrôle de l'asthme, son impact, ses traitements, ses symptômes n'est déjà pas évident pour les adultes; chez les enfants, qui ont parfois du mal à s'exprimer, c'est encore plus compliqué. Il existe un test spécifique qui leur est adapté....

Questions autour de la rhinite Mis à jour le 27/05/2002 - 00h00

Rhume des foins et asthme sont souvent les expressions d'une allergie . Comment éviter le passage de l'une à l'autre ? Quels sont les traitements efficaces chez l'adulte et chez l'enfant ? Les réponses d'un allergologue et pneumologue pédiatre, le Dr...

Le chlore des piscines favorise l'asthme Mis à jour le 08/08/2006 - 00h00

Une nouvelle étude confirme que le chlore présent dans l'eau des piscines favorise le risque de développer un asthme . Plus il y a de piscines dans une région, plus les enfants atteints d' asthme sont nombreux.

Plus d'articles