Le sexisme mauvais pour la santé… des hommes

Article créé le 06/12/2016 - 11h46 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 06/12/2016 - 11h46
-A +A

On le dit sur tous les tons : les hommes sont aussi victimes de l’inégalité entre les sexes. Une étude précise…

PUB

Le sexisme nous enferme tous

Qu’est-ce que le sexisme exactement ? Un système qui enferme hommes et femmes dans des rôles rigides et prédéfinis. Il se trouve que le rôle de la femme, dans ce système, est relativement moins avantageux que celui de l’homme. Elle est désavantagée financièrement, dévalorisée dans de nombreux contextes, et travaille plus que l’homme pour la famille et la maison.

Il serait cependant erroné de penser que ce système est bon pour les hommes. Eux aussi sont contraints de se conformer à des comportements stéréotypés qui ne leur conviennent pas forcément, ou pas complètement. Et ces comportements se paient parfois cher en matière de santé – on dit souvent, par exemple, que la différence d’espérance de vie entre hommes et femmes est partiellement liée au fait que les hommes hésitent à faire appel à un médecin. Une étude vient de montrer que quand les hommes adhèrent à une vision sexiste du monde, leur santé mentale trinque ; mais aussi que voir les choses de façon nuancée paie.

Une grande méta-étude

Les chercheurs ont étudié les résultats de 78 études précédentes. Ils en ont tiré 11 traits traditionnellement associés à la masculinité – notons que ce ne sont pas des attributs de tous les hommes, simplement ce que la société a tendance à attendre d’eux, pour le meilleur et pour le pire :

  • Le désir de gagner
  • Le besoin de contrôler ses émotions
  • La prise de risque
  • La violence
  • La domination
  • La promiscuité sexuelle (multiplication des relations et partenaires sexuelles)
  • Le fait de ne compter que sur soi
  • La priorité donnée au travail
  • La domination des femmes
  • Le mépris de l’homosexualité
  • La volonté d’assurer son statut.

D’une façon générale, les hommes qui se conforment à ces traits ont une santé mentale légèrement moins bonne, et hésitent à chercher de l’aide psychologique quand ils en ont besoin. Si l’on va plus dans les détails, certaines normes sont de façon très claire associées à une santé mentale moins bonne : ne compter que sur soi-même, vouloir avoir le pouvoir sur les femmes, et rechercher les conquêtes sexuelles. D’autres en revanche ne font aucun mal : mettre sa priorité dans le travail n’est pas mauvais pour la santé des hommes.

Billet initialement publié le 06/12/2016 - 11h46 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 06/12/2016 - 11h46
Ce billet fait partie du blog : Le blog de la Rédaction
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
La retraite est-elle bonne pour la santé? Mis à jour le 07/12/2009 - 00h00

Deux études sur la santé mentale et les troubles du sommeil au moment de la retraite viennent de paraître. Elles semblent contradictoire... Mais en fait se rejoignent sur beaucoup de points.

Parlez-moi d'amour ... Mis à jour le 15/02/2005 - 00h00

La facon dont nous parlons de sexe et des problèmes sexuels a changé du tout au tout ces quinze dernières années. Il est dès lors important de comprendre non seulement la définition que donne le dictionnaire de ces termes, mais aussi le contexte émot...

Panne d'érection : elle cache quelque chose Mis à jour le 11/04/2006 - 00h00

La dysfonction érectile est aujourd'hui un sujet que l'on aborde plus facilement. Mais elle reste taboue et souvent passée sous silence. Pourtant, l'enjeu se situe bien au-delà de l'amélioration de la santé sexuelle, car chez un tiers des personnes a...

Plus d'articles