Sexe oral et risque d'infections: il n'y a pas que le sida

Publié par Dr Catherine Solano le 21/06/2010 - 00h00
-A +A

PUB

Quand peut-on se passer de préservatif ?


La question est difficile, car le risque zéro n'existe pas. Quand on prétend qu'il suffit de faire un test du sida et d'être fidèle s'il est négatif pour se passer de préservatif, c'est vrai, mais uniquement pour le risque du sida, pas pour toutes les autres IST.
Alors, en général, on considère que quand une personne n'est pas en couple stable, elle devrait utiliser des préservatifs pour le sexe oral, et éventuellement une protection pour le cunnilingus (préservatif découpé ou digue dentaire).
Lorsqu'elles se trouvent en couple stable et fidèle, après avoir fait un bilan, la plupart des personnes acceptent alors de prendre un risque ensemble. En effet, les IST autres que le sida peuvent être très gênantes, mais sont tout de même moins graves. Notons quand même que l'hépatite B peut être mortelle et qu'il est conseillé d'être vacciné (ou de faire également un test de l'hépatite B).

Sexe oral, attention aux yeux !


Si les muqueuses buccales sont perméables aux agents infectieux, les muqueuses oculaires aussi. Ainsi quelques gouttes de sperme ou de sécrétions vaginales dans un oeil peuvent aussi être contaminantes. L'herpès oculaire en particulier est extrêmement agressif pour les yeux... Et la plupart des IST peuvent passer par la muqueuse oculaire.

Publié par Dr Catherine Solano le 21/06/2010 - 00h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB