Sexe oral et papillomavirus

Publié par Dr Catherine Solano le 19/04/2010 - 00h00
-A +A

PUB

Des cancers de la gorge s'observent à cause des papillomavirus (HPV ou Human Papilloma Virus)


Certains papillomavirus installés dans la gorge peuvent entraîner une transformation cancéreuse des cellules. Un nombre élevé de partenaires sexuels avec pratique du sexe oral (nombre supérieur à 6) est corrélé à une augmentation du risque de cancer de l'oropharynx (cancer de la gorge). Et le risque de cancer de la gorge augmente avec le nombre de partenaires sexuels. Et le tabac et l'alcool apportent encore un risque supplémentaire.

Que faire pour éviter la contamination par papillomavirus ?


La première solution est de limiter le nombre de partenaires pour limiter les risques. L'autre solution est d'utiliser systématiquement un préservatif lors de pratiques sexuelles orales. Un préservatif pour la fellation, c'est classique. Un préservatif pour le cunnilingus consiste à découper le préservatif au bout pour former un tube ouvert des deux côtés. Puis le couper dans le sens de la longueur pour former un rectangle isolant à placer sur la vulve.
La dernière possibilité est la vaccination contre les papillomavirus. Elle existe déjà chez les jeunes filles avant leur premier rapport sexuel afin de prévenir les cancers du col de l'utérus eux aussi dus au papillomavirus. Cette même vaccination commence à être étendue aux jeunes garçons dans certains pays, puisqu'ils sont eux aussi exposés aux condylomes et aux cancers de la gorge...

Publié par Dr Catherine Solano le 19/04/2010 - 00h00 Case-Control Study of Human Papillomavirus and Oropharyngeal Cancer Gypsyamber D'Souza et col. New England Journal of Medicine (Vol 356, p 1944).
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB