• rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    10 avis
  • Commentaires (0)

Le sevrage au cannabis : une épreuve sous-estimée

Le sevrage au cannabis : une épreuve sous-estimée

Tout le monde connaît les grandes difficultés que le fumeur de tabac rencontre pour arrêter de fumer. Les symptômes du sevrage au cannabis sont moins connus et pourtant ils sont également importants. A connaître avant de se lancer dans une consommation régulière...

Cannabis et symptômes de sevrage

Le cannabis a la réputation d'être une drogue douce dont on peut se débarrasser facilement. Une étude américaine a cependant montré qu'elle cache bien son jeu... Sur 2.613 consommateurs ayant arrêté le cannabis, les médecins ont observé deux grandes catégories de symptômes :

  • des signes de ralentissement (envie de dormir, fatigue, bâillements, mollesse psychique et physique),

  • des signes anxio-dépressifs (dépression, sueurs, palpitations, anxiété, douleurs musculaires, agitation, tremblement, insomnie).

Les symptômes les plus courants étaient la fatigue (28%), l'envie de dormir (24%), un ralentissement psychomoteur (21%) et l'anxiété (16%).

L'asthénie ou fatigue est donc très courante et contribue à expliquer les dangers du cannabis au volant, que l'on vienne d'en prendre ou que l'on ait arrêté d'en prendre depuis quelque temps. Le cannabis pris avant de conduire double le risque d'accident mortel, ce risque étant multiplié par 16 en cas de prise simultanée d'alcool.

Tabac et cannabis : la combinaison classique

Arrêter le cannabis est d'autant moins facile que la question se pose souvent du sevrage simultané du tabac, voire de l'alcool. En pratique, en dehors de la prise très occasionnelle de cannabis, deux cas de figure sont souvent rencontrés:

  • la prise quotidienne de tabac et de cannabis, un joint étant souvent fumé le soir avant de se coucher,

  • la prise de cannabis et d'alcool lors de "défonces" le week-end, le tabac étant quotidien.

Dans les deux cas de figure, il est important de se faire suivre par un médecin car le risque de dépression est réel, ce risque constituant la cause principale des échecs de sevrage tant au cannabis qu'au tabac. Et c'est avec lui qu'il sera possible d'établir la meilleure stratégie, avec arrêt isolé du cannabis ou arrêt simultané du cannabis et du tabac.

Mis à jour par Dr Philippe Presles le 12/10/2015
Créé initialement par le 20/06/2006

Sources : Dr Catherine Bailly. Panorama du Médecin 29 mai 2006. N°5020.

Trouvez-vous cet article intéressant ?
 

en savoir plus

image_format_460_230

Cannabis : recherche de cannabis dans les urines

  • Prélèvement : recueil des urines
    Bilan : Recherche de toxiques
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating