Sérologie CMV [Sérologie du cytomégalovirus]

Mise à jour le 15/01/2007 - 01h00
-A +A

PUB

A quoi sert cette analyse ?

  • Cet examen permet de faire le diagnostic d'une infection à CMV, lorsqu'elle est suspectée.
  • Il permet aussi de déterminer le statut immunitaire d'une femme en âge de procréer, c'est-à-dire de savoir si cette femme a déjà rencontré ce virus auquel cas elle sera " immunisée " et donc, en principe, protégée.
  • Cette sérologie est aussi recommandée au cours de la grossesse.
Si elle est négative, des conseils d'hygiène limitant les risques de contamination pourront être dispensés. L'infection étant souvent transmise par des enfants en bas âge (attention à la salive), il faut limiter les contacts intimes avec des nourrissons, surtout s'ils sont gardés en crèche (ne pas sucer la cuillère ou la tétine après l'enfant, par exemple).

Quelles sont les valeurs normales ?

Deux types d'immunoglobulines sont dosés : les immunoglobulines G ou IgG anti-CMV et les immunoglobulines M ou IgM anti-CMV. En l'absence de contact récent ou ancien avec le CMV, le taux des anticorps est normalement inférieur à 150 U.

Initialement publié le 08/06/2001 - 02h00 et mis à jour le 15/01/2007 - 01h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB