Seniors : hydratez-vous !

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 29/05/2017 - 14h16
-A +A

L'eau constitue environ deux tiers de notre poids corporel. Nous possédons des systèmes de régulation très précis pour maintenir constantes les concentrations en eau et en sel dans notre organisme. Or ces systèmes peuvent se dérégler, particulièrement chez les seniors.

PUB

Importance de l'eau chez la personne âgée

Le système de régulation de la teneur en eau dans notre organisme implique deux mécanismes : la soif qui nous fait absorber de l'eau et la libération de l'hormone antidiurétique vasopressine qui diminue l'envie d'aller aux toilettes. Deux organes principaux sont concernés : le système nerveux central et le rein. Lorsque nous perdons de l'eau (par transpiration ou par forte chaleur par exemple), le manque est détecté au niveau cérébral, entraînant la stimulation du centre de la soif et la libération de vasopressine, cette dernière favorisant la réabsorption d'eau en agissant sur un récepteur au niveau du rein. L'action de ces deux mécanismes entraîne un gain d'eau pour l'organisme et donc une normalisation de l'osmolalité. Les pertes d'eau sont souvent accompagnées d'une perte de sel (NaCl). D'autres systèmes hormonaux agissent au niveau du rein pour contrer cette perte de sel.
Les canicules aujourd'hui régulières rappellent que les seniors sont plus sensibles aux altérations du bilan en eau et à la déshydratation. Cette fragilité résulte d'une diminution de la sensibilité aux modifications de l'osmolalité, qui affecte la sensation de soif ainsi que la libération de vasopressine, et une moins bonne efficacité de la vasopressine au niveau rénal. Par ailleurs, le simple accès à l'eau est souvent plus difficile en raison d'une diminution de la mobilité ou d'une altération de la conscience, par exemple. D'autres éléments, comme une perte de fonction rénale, due à l'âge ou à certaines pathologies (diabète, hypertension...), ou encore l'action de certains médicaments (en particulier, les diurétiques), peuvent également jouer un rôle important dans les perturbations du bilan hydrique des personnes âgées.

Maintien de la balance en eau

Comme le centre de la soif est moins actif chez les personnes âgées, il faut encourager la prise d'eau, en petit volume et de façon régulière. L'apport d'1,5l de boisson par jour peut se faire sous la forme de 8 grands verres (type à jus de fruit) ou de 16 petits verres (type à moutarde), sans oublier de varier : eaux minérales plates et gazeuses, thé, tisanes, potages, etc. Dans les situations à risque (chaleur, fièvre), il faut augmenter les apports de façon préventive. Si la personne souffre d'un handicap, il faut prévoir un encadrement pour lui donner à boire. Vous trouverez beaucoup de conseils pour les personnes âgées en cas de forte chaleur sur le site e-sante.be.

Les signes de déshydratation

Il est possible d'estimer l'état d'hydratation d'une personne âgée en l'examinant: langue sèche, yeux enfoncés, pli cutané persistant au niveau du front ou de la clavicule, réactivité moindre, expression verbale lente. La personne peut se plaindre de soif, ou de maux de tête. Si la déshydratation est marquée, la tension artérielle baisse, et le rythme cardiaque s'accélère. Si vous constatez ces signes, il est important de se réhydrater, y compris avec du liquide de réhydratation. 

Initialement publié par Claudine De Kock, journaliste santé le 27/11/2007 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 29/05/2017 - 14h16

Communiqué de presse "Le prix international Spa Foundation 2007 couronne le professeur Olivier Devuyst (UCL) pour ses travaux sur les maladies rénales et la dialyse", Spa Foundation, 9 novembre 2007.

Notez cet article
PUB
A lire aussi
L'éloge de la transpiration Mis à jour le 23/09/2003 - 00h00

Beaucoup de gens considèrent que le fait de transpirer beaucoup à l'effort dénote un manque de condition physique. Ils ont totalement tort! Explications.

Quelle boisson quand il fait chaud ? Publié le 18/06/2014 - 17h35

Pour certains d'entre nous, c'est évident, dès que nous commençons à avoir chaud, nous sommes assoiffés. Pour d'autres, la sensation de soif est moins évidente, comme c'est le cas des personnes âgées. Mais au fait, que faut-il boire ou ne pas boire e...

Plan antichaleur pour parent âgé Publié le 04/08/2015 - 10h16

Même si aucune canicule n'est annoncée cette année, les personnes âgées sont particulièrement vulnérables lors des jours de grande chaleur. Quelques conseils peuvent les aider à supporter cette période estivale. Si vos parents sont âgés et que vous a...

Plus d'articles