Sel

Mise à jour le 09/01/2014 - 14h41
-A +A

Le sel est et a été toujours omniprésent dans l'alimentation et dans les civilisations. L'histoire du sel suit celle des hommes car ils en avaient besoin pour rester en vie. Aussi l'ont-ils toujours cherché et à n'importe quel prix.

PUB

Depuis la Préhistoire

De tous temps, les hommes ont utilisé le sel comme condiment et comme conservateur mais aussi dans leurs rites religieux.

Le sel fut une denrée rare, objet de guerre et de commerce intense, une source de revenus pour les états qui l'imposèrent. Depuis l'Antiquité les "routes du sel" furent les grandes voies de communications. Le sel fut une des clés des conquêtes romaines en Europe et jusqu'au 18ème siècle, aucune armée ne se déplaçait sans sel et salaisons. Le sel fut aussi une monnaie, le "salarium" en latin d'où est issu le mot "salaire". Le sel fut également l'objet d'un impôt bien plus impopulaire que la TVA, la gabelle. Elle fut instituée par Philippe VI en 1341, abolie seulement à la Révolution et pendant ces siècles, la plus grosse recette de la monarchie. La gabelle suscita beaucoup de révoltes.

A Paris, le sel était stocké dans des « greniers à sel» peu nombreux, mal gérés où chacun devait y acheter fort cher une quantité minima de sel. Ce qui donnait lieu à une intense contrebande et à de nombreuses fraudes. Pendant longtemps, le sel fut produit dans très peu d'endroits en France. Soit il venait des mines de sel de l'est, soit des côtes du Cotentin, des Charentes et du Languedoc.

Maintenant, le sel se trouve à profusion partout. Six millions de tonnes sont produites en France, cent quatre-vingt millions de tonnes sur la planète. En dehors de la consommation alimentaire humaine et animale, le sel est utilisé dans différentes industries.

Sel sacré

Dans bien des cultures, le sel était (et est toujours) sacré, qu'il soit un don de Dieu ou capable de chasser les démons, d'éloigner le malheur. D'où les rituels : jeter une poignée de sel dans le feu ou bien une pincée trois fois derrière l'épaule gauche.

Dans les pays méditerranéens et au Japon, offrir du sel était un signe d'hospitalité, un hommage. Ce don symbolisait un lien indestructible. Et si l'on renversait du sel, c'était alors signe de la rupture de ce lien, rupture qui annonçait le malheur.

Initialement publié le 06/09/2001 - 02h00 et mis à jour le 09/01/2014 - 14h41
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Dans votre assiette : les fèves Mis à jour le 27/05/2003 - 00h00

Les fèves fraîches apparaissent sur nos marchés au cours du mois de mai. Elles y resteront tout l'été. C'est le moment de profiter de leur saveur douce et fine, d'autant plus qu'elles sont pauvres en calories, surtout si vous les dégustez à la croque...

Vitamine C : surtout, n'en manquez pas ! Publié le 03/11/2016 - 11h18

Toutes les vitamines sont essentielles. La vitamine C est pourtant la mieux connue et l'une des plus populaires. Il faut dire que la vitamine C agit dans toutes les cellules de votre corps.

Ostéoporose : comment manger assez de calcium ? Publié le 28/01/2015 - 14h45

Pour lutter contre l' ostéoporose ou pour la prévenir, s'assurer que l'on a une alimentation suffisamment riche en calcium est très important. Mais tout le monde n'est pas fan de lait , de yaourt ou de fromage blanc ... Comment faire ?

Plus d'articles