Au secours, c'est la saison des poux !

Mise à jour par Laurence Koch Rigaud le 06/10/2014 - 14h02
-A +A

Avec la rentrée, les poux sont de nouveau au centre de l'actualité avec la diffusion de messages dans les écoles demandant à bien vérifier les têtes de nos enfants  !

Détection rapide et traitement dès que possible sont les meilleures réponses, surtout si vous suivez ces quelques conseils pratiques.

PUB

Pourquoi les enfants attrapent-ils si facilement des poux ?

Idée reçue : les poux sautent d'une tête à une autre
Si ce sont le plus souvent les enfants qui attrapent des poux, c'est que lors de leurs jeux, leurs têtes se frottent fréquemment l'une à l'autre.
En effet, les poux ne sautent pas, mais courent vite.

Les poux aiment les saisons froides !
Quand le froid est là, les enfants échangent souvent leurs bonnets, foulards, écharpes ou manteaux. Ces contacts répétés favorisent le passage de poux d'une tête à une autre.
Sans compter bien sûr sur les jeux entre enfants, les têtes rapprochées pour discuter, etc.

Les poux se multiplient très vite
Ces petites 
bêtes pondent et se développent à très grande vitesse : une femelle "pou" pond une dizaine d'oeufs par jour pendant environ deux semaines. Ces oeufs s'appellent des larves et s'accrochent très solidement aux cheveux. Quand ils deviennent "poux" à leur tour, ce sont d'abord des larves qui se nourissent déjà de sang (piqûres). Ces dernières deviennent adultes en moins de 15 jours et peuvent alors aussi se reproduire. Et le cycle continue... une dizaine d'oeufs par jour etc.

Comment suspecter la présence de poux ?

Discrets ces poux !
En règle générale, les lentes et les poux ne se voient pas.
C'est votre enfant, qui, en se grattant la tête, et plus particulièrement autour des oreilles et de la nuque, vous donnera le premier indice. 

Chassez les poux et surtout les lentes !
Lentes et poux sont très difficiles à repérer. Les lentes, accrochées à la racine des cheveux, sont souvent plus visibles que les poux. Elles ont aussi l'inconvénient d'être difficiles à décoller, même avec un peigne à poux. 

Initialement publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 23/09/2008 - 00h00 et mis à jour par Laurence Koch Rigaud le 06/10/2014 - 14h02

http://www.maxisciences.com/poux/poux-comment-les-reconnaitre-et-comment-s-039-en-debarrasser_art33449.html - http://www.ac-caen.fr/ia50/outils/ressadcom/poux.pdf

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Qui a une tête à poux ? Publié le 13/09/2016 - 15h27

Ma fille / Mon fils a une « tête à poux » ! C’est le désastre. Mais qu’entend-on exactement par là ? Et quels sont les comportements qui peuvent donner une « tête à poux » ?

Savez-vous chasser les poux à la mode de chez nous? Mis à jour le 02/11/2004 - 00h00

Une équipe gantoise recommande la méthode humide, plutôt que la méthode sèche traditionnelle, pour éliminer les poux, ces petits hôtes indésirables de nos chères têtes blondes et brunes.

5 idées reçues à bannir sur les poux ! Publié le 02/09/2013 - 12h01

Les dernières données scientifiques nous ont amené à réviser nos positions en matière de prévention et de traitement anti-poux. Inutile de nettoyer les draps et les écouteurs aux sprays insecticides ou encore de bannir nos petits pouilleux de l'école...

Le casse-tête des poux à l'école Mis à jour le 30/08/2010 - 00h00

La rentrée des classes approche et avec elle, c'est l'inévitable retour des poux qui se profile! Pourquoi aiment-ils tant l'école? Comment agir en cas d'épidémie?

Plus d'articles