Sécheresse de la peau et prurit hivernal

PUB

L'eczéma, souvent accompagné de rougeurs, peut être une aggravation de la sécheresse de la peau, qui, alors, se desquame et démange beaucoup et peut même se fissurer, surtout aux pieds et aux mains.

En hiver, la sécheresse excessive de la peau est souvent accompagnée de démangeaisons déclenchées par les changements de température, par exemple au moment de quitter la chaleur de ses vêtements pour la fraîcheur de son pyjama : c'est le prurit hivernal.

  • Sécheresse de l'air ambiant, particulièrement en hiver à cause du peu d'humidité à l'extérieur et de l'air surchauffé des appartements.
  • Hygiène excessive (fréquence élevée de bains et de douches et utilisation abusive de savons).
  • Utilisation de produits lavant agressifs (antiseptiques, antibactériens).
  • Certains médicaments, comme le Roaccutane® (isotrétinoïne), prescrit dans les cas d'acné.
  • Se laisser sécher à l'air libre en sortant du bain ou de la douche.
  • Abus de détergents et d'assouplisseurs : le produit reste dans les fibres et peut se déposer sur la peau en cas de transpiration excessive.
  • Utilisation répétée de produits chimiques ou de produits nettoyants : les coiffeurs, les personnels d’entretien ou les « plongeurs » dans les restaurants peuvent avoir la peau des mains très abîmée, avec de l'eczéma ou des fissures parfois très douloureuses.
  • Prédisposition : la quantité de lipides présents sur la peau varie d'une personne à une autre. De plus, en vieillissant, on a tendance à avoir la peau plus sèche parce que les glandes sont moins efficaces.
  • Réactions allergiques : on peut développer un eczéma allergique à un métal, comme le nickel, présent dans certaines boucles d'oreilles, ou à certains produits de maquillage.
  • Maladies généralisées, telles que le diabète, l'insuffisance rénale, la malnutrition et surtout les problèmes thyroïdiens.
    Dans ces cas, la sécheresse de la peau n'est pas le symptôme prédominant.
  • Prendre un bain plutôt qu'une douche
    Laissez-vous tremper dans une eau tiède pendant 20 à 30 minutes ou jusqu'à ce que la peau des orteils plisse.
    À l'occasion, ajoutez de l'huile à l'eau du bain ou de la farine d'avoine.
    Lavez-vous seulement à la fin, pour ne pas rester à tremper dans l'eau savonneuse.
  • Ne pas ajouter de mousse à l'eau du bain
    Tous les produits qui font des bulles sont à base de savon.
    Il est déconseillé de rester à tremper dans de l'eau savonneuse, surtout si on a une peau qui a tendance à être sèche.
  • Utiliser un savon doux
    Les savons antibactériens, antiseptiques ou déodorants qui sont trop agressifs.
  • Ne pas se laver trop souvent ni avec de l'eau chaude
    Bien que les critères de propreté varient d'une personne à l'autre et d'une culture à une autre, un bain ou une douche par jour suffit amplement. Quant aux nouveau-nés, ils n'ont pas besoin d'être lavés tous les jours.
  • Éviter de frotter la peau
    Le but du lavage consiste à enlever la poussière et la saleté sur la peau et non les lipides cutanés.
  • Appliquer une crème hydratante immédiatement après le bain ou la douche ou en sortant de la piscine 
    Cela évite l'évaporation de l'eau et permet d'enfermer l'humidité dans la peau et de compenser l'effet du savon ou du chauffage. Il n'est pas suffisant de boire beaucoup, la peau doit être hydratée de l'extérieur. Il est encore plus important d'utiliser une crème hydratante si vous prenez un médicament à base d’isotrétinoïne.
  • Choisir une crème plutôt qu'une lotion 
    Parce qu'elles contiennent plus de lipides, les crèmes sont plus efficaces que les lotions. En outre, les crèmes qui contiennent de l'urée ou de l'acide lactique pénètrent mieux et sont plus hydratantes. Si votre peau est irritée, appliquez une crème hydratante non parfumée.
  • Humidifier l'air de la maison
    La sécheresse de l'air ambiant est une des causes importantes de sécheresse de la peau. L'utilisation d'un humidificateur remédiera à ce problème.
  • Porter des gants
    Vous protégerez ainsi vos mains contre les produits toxiques, comme l'eau de Javel, le liquide vaisselle et les produits nettoyants.
  • Porter des vêtements en coton de préférence et éviter la laine 
    Le coton permet à la peau de respirer. Vous supporterez difficilement la laine si vous avez la peau sèche ou qui démange.

Hydrater la peau du visage
Malgré les assertions de la très rentable industrie des cosmétiques, il n'est pas nécessaire de choisir la crème la plus chère ni d'avoir forcément une crème différente pour le jour et pour la nuit.
Choisissez de préférence une crème non parfumée, non comédogène, c'est-à-dire qui ne provoque pas d'acné, et hypoallergène si vous avez la peau sensible.
Les jeunes femmes préfèrent les crèmes à base d'eau parce qu'elles ne laissent pas de film gras sur la peau, tandis que les femmes plus âgées préfèrent des crèmes plus grasses.

  • Vous avez des démangeaisons intenses qui persistent malgré les améliorations que vous avez apportées à l'hydratation de votre peau.
     
  • Les symptômes vous empêchent de dormir la nuit.
     
  • Vous constatez l'apparition de rougeurs ou de plaies sur votre peau.
     
  • Les lésions cutanées se sont infectées ou enflammées.

Le médecin examinera la peau pour évaluer son intégrité et pour vérifier s'il y a de l'eczéma ou une infection.

Il s'informera des habitudes d'hygiène et d'hydratation du patient.

Il vérifiera s'il y a d'autres causes expliquant la sécheresse de la peau.

Une meilleure hydratation de la peau et une diminution de l'exposition à des produits irritants sont souvent suffisantes pour régler les problèmes de sécheresse de la peau et de prurit hivernal.

Pour un soulagement plus rapide, on peut prescrire des crèmes au menthol qui procurent un effet rafraîchissant.

Si nécessaire, des crèmes à base de stéroïdes ou des antihistaminiques peuvent être prescrits pour diminuer l'irritation ou l'inflammation secondaire à la sécheresse.

Initialement publié le 31/05/2001 - 02h00 et mis à jour par <a href="/taxonomy/term/19125" hreflang="fr">Dr Philippe Presles</a> le 20/02/2015 - 12h56

Guide familial des symptômes sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Media, 2005

Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Epilation et irritation intime... Publié le 27/12/2016 - 08h14

L'épilation de la zone intime , au niveau du pubis, des grandes lèvres et de toute la zone sexuelle, se répand de plus en plus. Pourtant, loin d'être "hygiénique" comme l'imaginent certaines femmes (ou hommes), l'épilation intime augmente les problèm...

La peau sèche: quand l'hiver s'en mêle! Publié le 31/01/2012 - 10h36

Doudoune, écharpe, bonnet et gants sont désormais vos meilleures armes contre les températures hivernales. Mais elles ne suffisent pas toujours pour faire face à ce grand ennemi qui accompagne souvent l' hiver : la peau sèche .

Quelle épilation pour quelle zone ? Mis à jour le 10/07/2007 - 00h00

Laser, rasoir, crème dépilatoire, épilateur électrique, cire… Si les techniques d'épilation sont légion, encore faut-il les sélectionner correctement selon la zone du corps à épiler : le point pour effectuer le bon choix.

Plus d'articles