Sclérose en plaques : une maladie chronique qu'il faut connaître

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 29/09/2015 - 12h41
-A +A

La sclérose en plaques, maladie chronique invalidante et imprévisible, a des conséquences sur la vie de ceux qui en sont atteints et sur leurs proches, à de nombreux niveaux. Voici quelques informations pratiques qui peuvent être utiles dans les premiers temps après le diagnostic.

PUB

Les traitements contre la sclérose en plaques : des promesses

La première chose à mettre en place après un diagnostic de sclérose en plaques, c'est évidemment un traitement médical. De ce point de vue, les nouvelles sont bonnes : les médicaments qui existent aujourd'hui sont efficaces, et permettent à de nombreux patients d'éviter les handicaps les plus graves. Cependant, il est toujours payant pour les personnes touchées par la sclérose en plaques de s'intéresser à la recherche sur la maladie. Celle-ci ne vise pas simplement les traitements médicaux. La kinésithérapie, l'ergothérapie, la relaxation, les massages, l'activité physique, sont des éléments qui ont fait leurs preuves. Il serait donc dommage de se contenter de la médecine conventionnelle (même si la méfiance est toujours de mise face aux charlatans et autres vendeurs de potions...)

La sclérose en plaques a un impact fort sur les relations

Les médecins sont bien entendu la première source d'information des personnes souffrant de sclérose en plaques. Mais ils ne doivent pas être la seule. En effet, la sclérose en plaques a des conséquences sur toute la vie, pas seulement la santé. La fatigue importante qu'elle entraîne a pour conséquence une difficulté à faire toutes es activités quotidiennes, et le regard des autres sur une personne qui est toujours fatiguée n'est pas facile à vivre. La vie sociale et familiale et donc parfois délicate. Et pour ce qui est de l'activité professionnelle, c'est encore plus compliqué : la sclérose en plaques est un handicap invisible ou presque. Et pourtant elle empêche, certains jours, de travailler, et demande souvent un aménagement du poste.

Initialement publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 04/01/2010 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 29/09/2015 - 12h41
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Les signes de la sclérose en plaques Publié le 28/09/2012 - 09h15

La sclérose en plaques touche des adultes jeunes. Elle évolue lentement et insidieusement, mais avec les années, elle devient cause de handicaps neurologiques . Comment la reconnaître, quels sont les premiers symptômes de la sclérose en plaques?

Plus d'articles