Savez-vous gérer les lendemains de fêtes ?

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 03/07/2017 - 16h12
-A +A

En plus d'une alimentation excessivement riche, l'alcool représente un des principaux pièges des fêtes.

Comment gérer les lendemains ?
Comment éviter les maux de têtes et les douleurs d'estomac ?

10 questions-réponses pour être en forme après une fête.

PUB

1. Au cours du repas, vous buvez le moins possible, quel que soit le type de boisson ou le plus d'eau possible ?

  • Je bois le plus d'eau possible.

Idéalement, buvez un grand verre d'eau avant chaque verre d'alcool. L'alcool a l'inconvénient de déshydrater l'organisme, une des grandes causes des symptômes de la gueule de bois.

2. On vous propose un vin différent à chaque plat, vous acceptez ? 

  • Non, cantonnez-vous à un seul type de vin durant tout le repas.

 Il est toujours préférable d'éviter les mélanges. Alors restez sur le même vin.

3. Pour terminer la soirée, vous prenez un bon café ou une tisane ?

  • Une tisane.

Le café est déshydratant et en plus irritant, mieux vaut donc l'éviter. 

4. A l'apéritif, il est préférable de choisir une boisson alcoolisée pétillante ou non pétillante ? 

  • Non pétillante.

Les bulles accélèrent les effets de l'alcool. 

5. On vous présente des amuse-gueules, vous n'en prenez pas du tout ou un peu mais en évitant le très salé ?

  • Vous mangez un peu, mais évitez tout ce qui est très salé.

Si vous buvez un verre d'alcool à l'apéritif, mieux vaut manger un peu en même temps. En revanche, évitez tous les aliments très salés car ils déshydratent et augmentent votre soif. Vous seriez tenté(e) de boire plus vite votre verre et d'en reprendre un autre… 

6. Si vous souffrez d'un mal de tête, prenez-vous plutôt un paracétamol ou une aspirine ?

  • Un paracétamol.

L'aspirine est à éviter car elle tend à augmenter la concentration d'alcool dans le sang. 

7. Vous ne vous sentez pas bien et on vous propose de tester un "remède de grand-mère" : vous acceptez ou refusez ?

  • Vous refusez net.

Attention les remèdes farfelus sont souvent au mieux inefficaces et au pire, ils aggraveront votre état déjà fragile. 

8. Le lendemain d'une soirée alcoolisée, vous prenez une dose de vitamine C ou vitamine D ?

  • De vitamine C.

Il est recommandé de prendre un complément en vitamine C, car l'alcool accélère le métabolisme de cette vitamine, tout comme la cigarette. 

9. Le lendemain au petit-déjeuner, vous commencez par prendre un grand verre de jus d'orange ou d'eau ?

  • Un grand verre d'eau.

Si vous avez l'estomac fragilisé par les excès de la veille, le jus d'orange est déconseillé, car comme tous les aliments très acides, il est irritant.

10. Si vous buvez 2 verres d'alcool à l'apéritif, combien de temps minimum devez-vous attendre pour éventuellement pouvoir prendre le volant : environ 1h30 ou 2h30 ?

  • Environ 2 heures 30.

Chaque verre standard (tel qu'il est servi dans un bar), fait monter le taux d'alcoolémie de 0,2 à 0,25 g/l en moyenne. L'alcoolémie maximale est atteinte une demi-heure après la consommation (une heure après si la boisson alcoolisée est absorbée au cours d'un repas). Ensuite, on élimine 0,1 à 0,15 g/l d'alcool par heure…

Initialement publié par Isabelle Eustache le 03/08/2009 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 03/07/2017 - 16h12
Notez cet article
PUB
A lire aussi
Stratégie diététique pour les fêtes Publié le 17/12/2012 - 15h25

Impossible d'échapper à "la grande bouffe" de fin d'année. Et d'ailleurs, pourquoi se priver de ces plaisirs familiaux et amicaux? Mieux vaut gérer réveillons et déjeuners festifs pour éviter "crise de foie", gueule de bois, ou les kilos en plus.

Plus d'articles