Salade

Mise à jour le 02/04/2013 - 15h28
-A +A

PUB

Qualité des salades

Les salades de pleine terre sont de plus en plus rares.

La grande majorité des salades est cultivée sous serre, le plus souvent hors-sol. Certes, elles sont plus faciles à nettoyer mais elles ont moins de goût, se conservent assez mal, se flétrissant très vite.

Salades et nutrition

Cresson, mâche, pissenlit, pourpier sont les salades les plus riches en sels minéraux, oligo-éléments et carotènes.

Sinon, la valeur nutritionnelle des autres salades est très voisine de celle des diverses laitues, qui sont les salades les plus consommées.

Toutes les salades sont très pauvres en calories d'où l'intérêt de ne pas annuler cet avantage en les assaisonnant avec une vinaigrette riche en huile. La salade, d'une façon générale, jouit d'une image très saine, "bonne pour la santé". Elle est souvent la base des régimes minceur.

Consommée de façon quotidienne, régulière, la salade peut au contraire mettre en péril l'équilibre alimentaire et être même à l'origine d'une prise de poids (par excès d'huile).

Une salade en début de repas est certes un excellent coupe-faim mais si cela est au détriment des légumes cuits, de la viande ou du poisson, le repas risque d'être déséquilibré.
De plus, il ne faut pas oublier que la plupart des salades sont souvent très riches en nitrates et en résidus de produits chimiques qui ne sont pas particulièrement bons pour la santé.

Certaines salades ont des feuilles assez dures qui peuvent être irritantes pour les colons fragiles. De toutes façons, il faut éliminer les côtes et les tiges lorsqu'on les prépare, de façon à ne garder que les feuilles tendres.

Initialement publié le 12/06/2001 - 02h00 et mis à jour le 02/04/2013 - 15h28
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB