La rupture de la plaque d'athérome expliquée en vidéo

Vidéo publiée le 19/08/2010 - 16h57 et mise à jour par Blausen (Collectif) le 16/11/2015 - 15h29
-A +A

Le cœur pompe le sang dans le corps par un réseau complexe d'artères. À l'exception des artères coronaires, qui alimentent le cœur, la plupart des artères transportent du sang riche en oxygène depuis le cœur.

Le sang transporte des globules rouges, des globules blancs, des nutriments et d'autres substances vitales. Le cholestérol et d'autres substances grasses circulent également dans le sang. Au fil du temps, ces substances peuvent se déposer sur les parois des artères et être à l'origine d'une maladie, l'athérosclérose. Le cholestérol déposé, ou plaque, peut s'accumuler et entraîner le durcissement et le rétrécissement des parois artérielles, normalement lisses. Le rétrécissement et le durcissement des parois artérielles entraînent une limitation du flux sanguin. La plaque accumulée peut devenir instable et se détacher ; c'est ce qu'on appelle la rupture de la plaque d'athérome.

La thrombose est une maladie due à la coagulation (ou agglutination) du sang au niveau du site de la rupture ; ce processus est identique à la coagulation du sang au niveau d'une coupure. La taille du blocage (ou thrombus) peut augmenter et accroître la restriction du flux sanguin. Le thrombus risque de se détacher du site et de circuler dans les artères.

Le blocage dû à un thrombus peut mettre en danger la vie du patient. Un blocage des artères coronaires peut provoquer une crise cardiaque ; un blocage dans l'artère cérébrale peut être à l'origine d'un accident vasculaire cérébral. Le blocage de l'une des principales artères du corps peut empêcher le sang de parvenir à une extrémité ou à un organe et provoquer douleur et lésions tissulaires.

Vidéo initialement mise en ligne le 19/08/2010 - 16h57 et mise à jour par Blausen (Collectif) le 16/11/2015 - 15h29
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB