• rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    3 avis
  • Témoignages (0)

Risquez-vous une BPCO (bronchite chronique)?

Risquez-vous une BPCO (bronchite chronique)?

La broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) est une maladie largement sous estimée, méconnue et qui progresse. Cette avancée s'explique particulièrement par le tabagisme et le vieillissement de la population.

Mais si le tabac représente le premier facteur de risque de la BPCO, il en existe beaucoup d'autres.

Le tabagisme : 1er facteur de risque de BPCO

Le tabac est le facteur de risque le plus important, mais 15% des cas de BPCO surviennent chez des personnes qui n'ont jamais fumé. Par ailleurs, le tabagisme passif ou l'exposition pendant la grossesse peuvent affecter la croissance pulmonaire fœtale et être à l'origine du développement ultérieur d'une maladie pulmonaire.

D'autres facteurs de risque de la BPCO ont été listés

  • Les facteurs génétiques : certains gènes déficients ont été incriminés.
  • Les expositions professionnelles : aux États-Unis, une étude montre que 19% des cas de BPCO seraient dus à des expositions professionnelles : poussières, vapeurs, fumées…...
  • La pollution domestique : dans les habitats pauvres et mal ventilés, l'exposition aux combustibles pour se chauffer et cuisiner représente un puissant facteur de risque : charbon, bois, paille, fumier, résidus de récoltes, etc.
  • La pollution extérieure : l'exposition aux polluants extérieurs (industries, polluants automobiles) est également liée à la BPCO, mais dans une moindre mesure que celle citée précédemment.
  • Les infections : elles peuvent favoriser l'apparition et la progression de la BPCO. Et plus elles sont précoces, pendant l'enfance, voire durant la grossesse par exemple, plus elles sont susceptibles de prédisposer à une affection respiratoire ou de modifier la réactivité respiratoire.
  • L'asthme : en augmentant la réactivité bronchique, l'asthme est supposé conduire au développement d'une BPCO.
  • Le sexe : ce facteur n'est plus retenu car si autrefois la BPCO touchait plus fréquemment les hommes que les femmes, ce n'est plus le cas lorsque le tabagisme est équivalent dans les deux sexes.
  • Les facteurs socio-économiques : les populations pauvres sont davantage atteintes de BPCO car elles multiplient les facteurs de risques : faible statut nutritionnel, exposition aux polluants (professionnels, tabagisme), mauvais accès aux soins, infections respiratoires précoces.

Mis à jour par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 14/11/2014
Créé initialement par le 18/09/2007

Sources : The Lancet, 3 septembre 2007.

Trouvez-vous cet article intéressant ?
 

en savoir plus

Index ArchivesIndex alphabétiqueIndex des recettesIndex top recherche
Les services