Les risques du métier : la coiffure

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 14/06/2016 - 12h18
-A +A

PUB

Les risques veineux

Les coiffeurs et coiffeuses sont aussi sujets aux jambes lourdes, varices et oedèmes des membres inférieurs. Pour les éviter, climatisation en été et chauffage raisonnable en hiver sont conseillés. Le port de bas de contention, de même que la pratique d'un sport (comme la marche par exemple) pour améliorer la tonicité musculaire sont vivement recommandés. Dans certains cas, un recours à la chirurgie veineuse sera peut-être nécessaire.

Les risques cutanés

Ils sont causés par l'utilisation de produits chimiques agressifs (teintures, colorations, permanentes, décolorations, mais aussi les shampoings). Les dermatoses sont des affections très fréquentes dans la coiffure, d'autant plus qu'elles sont favorisées par le travail en milieu humide. Les coiffeurs peuvent aussi développer une allergie au nickel des instruments et au caoutchouc des gants de protection. Un bon conseil : toujours se laver les mains avec un savon surgras sans détergent, bien les sécher et appliquer une crème hydratante.

Initialement publié par C. De Kock, journaliste santé le 14/03/2006 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 14/06/2016 - 12h18

Site Annecy Santé au travail www.asmi-annecy.asso.fr "Le corps heureux/manuel d'entretien", Thérèse Cadrin Petit et Lucie Dumoulin, Les Editions de l'Homme, 2000.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB