Rides

PUB

On distingue trois grandes catégories : les rides dues au soleil, les rides d'expression et les rides dues au vieillissement.

Rides dues au soleil

  • photovieillissement ou vieillissement prématuré de la peau par les rayons solaires : les rayons ultraviolets B (UVB) endommagent les couches superficielles de la peau, avec les années, la peau n'arrive plus à réparer ces dommages et ils deviennent permanents. L'épiderme s'amincit, le renouvellement des cellules est perturbé et les cellules pigmentaires s'agglomèrent pour former des taches. D'autre part, les ultraviolets A (UVA) agissent en profondeur en détruisant les fibres élastiques et en diminuant le collagène (tissu de soutien de la peau), ce qui entraîne une perte d'élasticité de la peau et la formation des rides.
Rides d'expression
  • expressions du visage : par exemple, le sourire, le froncement des sourcils ou le plissement des yeux entraînent la formation de rides qui, chez les jeunes, s'effacent lorsque l'expression disparaît. Après 30 ans, ces rides ont tendance à persister et, à partir de 40 ans, elles se creusent.
Rides dues au vieillissement
  • attraction terrestre : elle agit sans cesse sur la peau et entraîne son affaissement avec l'âge.
  • vieillissement : avec l'âge, la peau est moins bien irriguée par le sang, donc moins bien oxygénée, et les muscles ne la tiennent plus aussi fermement en place ; la peau aura de plus en plus tendance à former des plis et à se relâcher.

  • Être conscient des expressions de son visage : vous devez faire attention de ne pas les exagérer et essayez de les éviter dans la mesure du possible, comme le froncement des sourcils.
  • Dormir suffisamment et sur le dos : vous éviterez ainsi de "froisser" votre visage sur l'oreiller.
  • Porter des lunettes de soleil : cela permettra de diminuer le plissement des yeux, responsable des pattes d'oie.
  • Avoir de bonnes habitudes d'hygiène : utilisez de l'eau tiède et des nettoyants doux pour vous laver le visage. Ce sont de bonnes habitudes à prendre car, même si elles ne préviennent pas l'apparition des rides, elles permettent à la peau de garder un bel aspect.
  • Utiliser une crème hydratante de jour : elle devrait toujours contenir un écran solaire dont l'indice de protection est d'au moins 15. À partir de 30 ans (avant ou après, selon votre type de peau), vous pouvez y associer une crème contenant un pourcentage suffisant d'acide glycolique (acide a-hydroxy, AHA) ou de trétinoïne.
  • Surveiller son alimentation : faites le plein de vitamines du complexe B (boeuf, poulet, oeufs, blé entier) et de vitamines A, C et E (salades vertes, carottes et fruits frais).
  • Prendre des hormones : après la ménopause, la prise d'hormones, en l'absence de contre-indication, va freiner l'amincissement de la peau associé à la perte des oestrogènes.
  • Éviter la consommation excessive d'alcool : une soirée bien arrosée donne un visage bouffi le lendemain matin. La peau reprendra un aspect normal en quelques heures, mais cet étirement de la peau entraînera à la longue l'apparition de rides.
  • Ne pas tenter de renforcer le tonus des muscles du visage : les exercices faciaux répétés aggravent les rides.
  • S'abstenir de fumer : le fait de fumer accroît la formation des rides autour des lèvres et diminue l'oxygénation de la peau.
  • Éviter les crèmes hydratantes coûteuses, comme celles au collagène : les crèmes hydratantes, quel que soit leur prix, ne font que gonfler temporairement les cellules de l'épiderme, ce qui atténue les ridules, mais elles ne préviennent pas l'apparition des rides.
  • Éviter toute exposition aux rayons ultraviolets : même si vous appliquez une crème solaire, la peau finit toujours par absorber des rayons ultraviolets et leurs effets néfastes s'accumulent au fil des ans. Une peau exposée à ce type de rayons, qu'ils proviennent du soleil ou des salons de bronzage, vieillit prématurément.

Le fait d'avoir une peau vieillie vous affecte profondément et perturbe votre équilibre mental.

Un bon examen visuel de la peau permet à un dermatologue de proposer le traitement le mieux adapté au type de rides. Le médecin s'assure aussi que la personne n'a pas d'attentes irréalistes.

Rides dues au soleil Une crème contenant de la trétinoïne procure un rajeunissement de la peau. En général, il faut l'appliquer pendant trois mois avant de voir les changements. S'il n'y a pas d'amélioration après six mois, il est inutile de poursuivre le traitement. Les crèmes à base d'acide glycolique (le plus actif des AHA ou acide a-hydroxy) sont mieux tolérées que celles contenant de la trétinoïne. Elles entraîneraient des modifications similaires, mais sans provoquer d'inflammation. Ces deux types de crème peuvent être utilisés simultanément (attendre 30 minutes avant d'appliquer la deuxième crème) ou en alternance le matin et le soir. Divers traitements abrasifs (peeling) ont été mis au point dans le but de détruire les couches superficielles de l'épiderme affecté par le soleil et de produire la régénération d'un épiderme de meilleure qualité. L'abrasion peut être chimique, mécanique ou par rayons laser. Pour une peau encore peu endommagée, une abrasion chimique douce donnera de bons résultats. Un traitement superficiel par laser à l'erbium peut aussi suffire. Si le photovieillissement a provoqué des rides plus prononcées, le dermatologue optera pour une abrasion au laser, qui remplace aujourd'hui l'abrasion mécanique, moins précise, et le peeling chimique, plus agressif.

Rides d'expression Le remplissage des rides par des injections de collagène constitue l'un des traitements possibles. Le collagène étant lentement absorbé, les injections doivent être administrées tous les 4 à 12 mois. Il est possible de recevoir des injections de son propre collagène pour un effet plus durable. On peut aussi insérer des implants permanents de polymères (PTFE pour poly-tétra-fluoro-éthylène) sous la peau. Il s'agit d'une intervention mineure par laquelle de petits tubes de polymère sont placés sous la ride pour un remplissage permanent. L'injection de toxines botuliques, quant à elle, empêche l'action des muscles responsables du froncement des sourcils, du plissement du front ou des yeux. Avec le temps, le muscle injecté s'affaiblit et la personne perd l'habitude d'utiliser ce muscle ; les injections peuvent donc être espacées. Le visage garde toujours une expression naturelle.

Rides dues au vieillissement La chirurgie pour lutter contre l'affaissement du visage dû à l'âge consiste à enlever un excès de peau ou à redraper un muscle, c'est-à-dire à le couper et à le recoudre en le raccourcissant légèrement. Elle peut toucher tout le visage, ou une seule partie, comme les paupières ou le bas du visage.

Publié par <a href="/taxonomy/term/18893" hreflang="fr">Dr Andrée Mathieu - Serra</a> le 06/09/2001 - 02h00 Guide familial des maladies publié sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Média, 2001
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Les soins anti-âge, partenaires de la jeunesse éternelle Publié le 08/03/2017 - 16h37

Dès l'âge de 40 ans, la peau perd de son élasticité, elle devient plus fine et des petites rides peuvent apparaître. Elle nécessite alors des soins anti-âge adaptés, préventifs et traitants , pour protéger sa densité et la restructurer tout en combla...

Un maquillage rajeunissant pour une rentrée tonique Publié le 15/09/2015 - 15h45

Pour ne pas aborder la rentrée le moral et la mine en berne, offrez-vous une nouvelle jeunesse grâce au maquillage. Quelques coups de pinceau font des merveilles pour retrouver la pêche ! Le maquillage est en effet un art fabuleux pour rajeunir insta...

Plus d'articles