Rhume ou rhinite allergique ?

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 25/04/2017 - 15h54
-A +A

Certes, une série d'éternuements à chaque fois que l'on croise un chat ou systématiquement au début du mois d'avril, oriente facilement vers une rhinite allergique. Tout comme un bon rhume après un refroidissement.

Mais dans nombre d'autres cas, ce n'est pas toujours aussi simple de différencier rhume et rhinite allergique.

PUB

Rhinite : virus ou allergène ?

Comment différencier une rhinite infectieuse couramment appelée rhume, d'une rhinite allergique que l'on appelle aussi rhume des foins ?

  • La première est due à un virus.
  • La seconde à un allergène (pollens, poussières, poils d'animaux, acariens, etc).

Certains symptômes sont communs, comme le nez qui coule, les éternuements ou le nez bouché. D'autres symptômes, en revanche, sont spécifiques à l'une ou l'autre des rhinites et peuvent ainsi permettre de faire assez clairement la différence.

 

Quelques jours ou plusieurs mois ?

La durée peut déjà aider à faire la différence.
Un rhume dure une semaine, tandis que la rhinite allergique peut disparaître en quelques jours comme s'éterniser plusieurs mois.

En cas de rhinite allergique, les éternuements ont la particularité de se déclencher en salves, tandis qu'un rhume ne provoque que quelques éternuements par-ci par-là.
 

Initialement publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 10/04/2007 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 25/04/2017 - 15h54

Dossier de presse Pfizer Santé grand public, mars 2007.

Notez cet article
PUB
A lire aussi
Plus d'articles