Réveillons : la diététique ne gâche pas la fête !

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 26/12/2017 - 10h47
-A +A

Manger léger et festif est-il totalement incompatible ?

Non, bien sûr, la diététique peut aussi rimer avec fine gastronomie...

Tout l'art de cuisiner sain et léger pour la fête repose avant tout sur le bon sens et la maîtrise des quantités.

Quelques conseils pour ne pas se réveiller les lendemains de fête avec une gueule de bois au moment du verdict impartial de la balance.

PUB

Le piège de l'apéro

Oubliez les chips, cacahuètes, saucissons, beignets chinois... qui ont uniquement le mérite de faire boire vos invités plus que nécessaire et qui explosent rapidement le calorimètre !

Pensez, par exemple, à une cuisine plus sophistiquée, avec des blinis garnis de fromages frais et de crevettes, de saumon fumé, de tapenade, d'anchoïade, voire même d'un peu de foie gras. Les combinaisons légumes/fruits/fromages ou jambon joignent aussi l'utile à l'agréable.

Enfin, les oeufs de lump (le "faux" caviar) ajoutent une petite touche "chic et pas cher", les calories en moins. Soyez imaginatifs !

Et pour l'inévitable verre de bienvenue, mieux vaut opter pour une coupe de champagne ou un autre mousseux, de préférence "sec", et fuir les associations alcool-sucre, qui montent rapidement à la tête, surtout à jeun !

Eviter les plats difficiles à digérer

Gardez à l'esprit que les plats à base de poisson et de fruits de mer sont toujours moins caloriques et plus digestes, s'ils ne sont pas noyés dans une sauce.

Pensez donc, en entrée, aux mousses, terrines, carpaccio, poissons fumés et bien sûr, aux coquillages et crustacés ! En dépit de leur richesse en cholestérol, ces derniers sont néanmoins très pauvres en graisses et figurent finalement assez peu souvent au menu. Par ailleurs, le fait de leur enlever la tête (homard, langoustine), élimine déjà une grande partie du cholestérol...

Alors, inutile de s'en priver, même si l'on a des problèmes de cholestérol.

Vous pouvez continuer ensuite sur votre lancée en proposant un plat à base de poisson en plat principal.
Accompagnez-le dans ce cas d'une bonne portion de légumes, rationnez les sauces et optez pour un féculent, si possible, non frit (pommes de terre en chemise, tagliatelles, petits pains gris… comme dans les grands restaurants).

Evidemment, la viande a aussi sa place dans la fête.

Privilégiez cependant la volaille (dinde, dindonneau, caille, canard,…) en évitant de consommer la peau, et les morceaux "nobles" de la viande, généralement plus maigres. Et à nouveau, allégez vos sauces d'accompagnement !

Biche, sanglier, canard, faisan, lièvre ou chevreuil sont intéressants par rapport aux animaux issus de l'élevage: moins sédentaires, ils sont de ce fait moins gras.

Ne négligez pas non plus les viandes exotiques (bison, autruche, crocodile, antilope…), qui ont de nombreux atouts diététiques et raviront les gastronomes curieux. Soyez cependant certains de pouvoir tenter l'expérience avec vos invités...

Pour conclure en beauté

Si le repas est plantureux, le plateau de fromages peut venir aggraver encore la note lipidique et énergétique. Autant le savoir au moment de préparer le dessert.

Des préparations légères à base de fruits peuvent être très raffinées: macédoines de fruits exotiques, soupes de fruits aux épices, assortiment de sorbets (dépourvus de graisses, contrairement à la glace), permettront de terminer le repas sur une note de légèreté...

Initialement publié par Nicolas Rousseau, diététicien nutritionniste le 13/12/2005 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 26/12/2017 - 10h47
Notez cet article
PUB
A lire aussi
Enceinte, comment profiter aussi des fêtes ? Publié le 10/12/2012 - 11h26

Vous en êtes au troisième, cinquième ou huitième mois de grossesse ? Qu’à cela ne tienne : malgré certains interdits alimentaires, les femmes enceintes peuvent aussi faire la fête ! Voici quelques conseils pour profiter des réveillons en toute séréni...

Quel menu choisir pour les fêtes ? Publié le 11/12/2012 - 10h55

Certains préparent déjà les fêtes ou réfléchissent à des menus originaux pour séduire leurs convives. Dans les magasins, c'est déjà Noël, alors voici quelques précieux conseils pour allier plaisir et diététique lors des agapes...

Plus d'articles