Réussir la rentrée scolaire

Mise à jour par Isabelle Eustache le 28/08/2014 - 16h24
-A +A

Vous pouvez aider votre enfant à réussir sa rentrée scolaire. Parfois avec de simples détails, parfois en modifiant des habitudes.

Veillez particulièrement au sommeil et à l'équilibre alimentaire.

 

 


PUB

De combien d'heures de sommeil les jeunes enfants ont-ils besoin ?

  • 12 à 14 heures de sommeil par jour.

En grandissant, les besoins en sommeil diminuent progressivement jusqu'à une dizaine d'heures. Idéalement le coucher est à 21 heures, quitte à faire une demi-heure de lecture dans le lit. Attention, quand il n'y a plus de sieste l'après-midi, il faut avancer l'heure du coucher le soir.

 

Au goûter, que faut-il proposer à son enfant ?

  • Un yaourt et une tartine avec beurre et confiture.

L'avantage du yaourt sur le chocolat est l'apport en calcium. Mais en règle générale, ce n'est pas le chocolat qu'il faudrait éviter au goûter, mais bien plutôt les viennoiseries et les gâteaux industriels qui sont trop riches en graisses. Le pain est toujours préférable aux viennoiseries, même si on ajoute du beurre (en quantité raisonnable) et de la confiture. Il faut savoir que les matières grasses contenues dans les viennoiseries sont transformées et moins bonnes pour la santé. Il faut donc en limiter les apports.

 

Quelle est la largeur idéale du cartable ?

  • Exactement de la largeur des épaules.

Par effet levier, un cartable trop large pèse davantage sur la colonne vertébrale. De plus, les enfants risquent de s'accrocher un peu partout et ainsi de malmener leur colonne vertébrale.

 

Faut-il interdire le soda light aux enfants ?

  • Non.

Afin de limiter les apports en sucre on peut parfaitement proposer aux enfants des sodas light. Mais d'une manière générale, il faut éviter qu'ils ne prennent la mauvaise habitude de boire des boissons sucrées. Seule l'eau est indispensable.

 

Côté vêtements, comment faut-il l'habiller ?

  • Toujours deux couches : un T-shirt et un pull.

La version multicouches est toujours préférable. Les enfants bougent beaucoup et montent vite en température.

 

En cas de rentrée dans une nouvelle école, que faut-il faire ?

  • On va repérer les lieux ensemble avant la rentrée afin de se familiariser.
  • Surtout pas, évitons ce sujet, ça pourrait le stresser davantage.

Mieux vaut le familiariser. En revanche, il faut éviter de lui parler de l'école durant toutes les vacances.

 

Le dîner : de quoi sera-t-il composé ?

  • Plat + dessert.

L'alimentation de l'enfant doit être la plus variée possible (pour sa santé et pour qu'il apprenne à manger ou goûter de tout). Proposer une entrée avant le plat est donc préférable, mais attention à ne pas augmenter pour autant la quantité de nourriture totale du repas.

 

Le dîner : en famille ou seul ?

  • En famille.

L'intérêt du dîner en famille est double :

  • affectif, car c'est un moment convivial et d'échanges dont les enfants ont grandement besoin ;
  • alimentaire, car c'est ainsi qu'ils peuvent acquérir de bonnes habitudes alimentaires.

 

Après l'école, faut-il parler de sa journée en classe ?

  • Interrogez votre enfant sur ce qu'il a fait.

Même si l'enfant est très évasif, voire avare de paroles et d'explications, il est important de montrer votre intérêt sur ce qu'il fait à l'extérieur. À la longue, les échanges vont se développer et devenir intéressants, pour l'adulte et l'enfant. Vous pouvez aussi lui parler de votre journée mais épargnez-lui vos problèmes et vos inquiétudes.

Initialement publié par Isabelle Eustache le 30/08/2013 - 10h58 et mis à jour par Isabelle Eustache le 28/08/2014 - 16h24
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Votre enfant entre en primaire Publié le 28/08/2017 - 15h52

L'entrée en primaire est une étape cruciale pour votre enfant. Du statut de " bébé ", il va devenir " grand ", en apprenant à lire tout d'abord ! Mais il va aussi avoir à faire face à de nouveaux camarades, à une compétition accrue et à un nouvel ins...

Comment aider son enfant à mieux s'endormir? Publié le 30/10/2012 - 10h02

Dès la naissance, les nuits blanches éprouvent les parents. Ensuite, il faut organiser et pérenniser le rituel du coucher . Ce dernier est particulièrement important, car il apporte une sécurité affective.

Plus d'articles