Retrouvons le contact

Article créé le 25/04/2016 - 16h58 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 25/04/2016 - 16h58
-A +A

Se sentir seul est mauvais pour la santé : il existe plusieurs études qui montrent que la solitude peut augmenter le risque de maladies cardiaques et d’AVC. Mais comment renouer le contact ?

PUB

La solitude, comme l’anxiété ou le stress

Il devient de plus en plus clair que les émotions négatives sont liées à la santé physique. Divers risques santé sont augmentés quand elles sont présentes ; nous vous disions récemment que l’angoisse et l’anxiété semblent abîmer le cerveau, tandis qu’une récente étude montre que se sentir seul augmente le risque de maladie cardiaque et d’AVC.

Il est parfois désagréable de lire ce type d’études. Après tout, être triste, angoissé ou se sentir seul est déjà très désagréable en soi, y ajouter l’idée que c’est mauvais pour la santé ne va rien arranger.

Et puis cela alimente l’idée, franchement néfaste, qu’une vie n’est mesurée qu’au bonheur qu’elle contient. La richesse de notre existence est dans l’alternance entre les hauts et les bas. Refusez les coups de déprime, les moments de solitude et les peurs justifiées ou pas, vous n’aurez pas le bonheur… juste une vie toute plate.

Comment renouer le contact ?

Ceci étant dit, faire en sorte de retrouver le plus rapidement possible un état mental serein, voire épanoui, est évidemment souhaitable. En cela, l’étude parue sur les effets de la solitude est intéressante si elle peut aider à nous motiver à faire des rencontres, ou à nourrir celles que nous avons faites.

Et là nous nous trouvons face à un paradoxe : être seul est mauvais pour la santé, et bien souvent désagréable. Il semblerait donc logique qu’être accompagné devrait être agréable et facile. Ce n’est pas le cas, et le croire nous met probablement en danger de nous retrouver seuls tôt ou tard !

Toute relation avec un autre être humain est en effet forcément compliquée, d’une manière ou d’une autre. A un niveau profond, il faut se confronter à l’autre : faire face à notre peur de ne pas être accepté, accepter soi-même quelqu’un qui n’est pas parfait, etc. Même au niveau basique, voir des gens, c’est plus compliqué que rester seul : il faut s’organiser, se mettre d’accord, faire des compromis… et secouer son inertie.

Alors sachez-le : si vous vous sentez seul, ce n’est pas une malédiction. C’est une bonne chose, mais cela veut dire que vous avez des efforts à faire pour remédier à la situation. Bon courage !

Billet initialement publié le 25/04/2016 - 16h58 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 25/04/2016 - 16h58
Ce billet fait partie du blog : Le blog de la Rédaction
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Quand football à la télé ne rime pas du tout avec santé... Publié le 23/06/2014 - 16h48

Regarder le foot à la télé n'est pas sans danger. Tenez-le vous pour dit les soirs de grands matchs où joue votre équipe préférée ! Devant un match de foot, on boit, quelque fois plus que de raison, on stresse, on s'énerve... et l'AVC ou l'infarctus...

Plus d'articles